Peace and love.

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire

Nous sommes trop dans la détestation généralisée des uns à l’égard des autres. Le « dézinguage » permanent de toute tête qui dépasse. Je te déteste, tu me détestes; il, elle me déteste ou le déteste, nous nous détestons etc...etc... C'est lassant, fatigant, désespérant. Que de temps perdu que nous pourrions utiliser à préparer un demain meilleur.

Voici dont quelques remarques pour nous redonner un peu d'espérance:

D’après le distributisme, la propriété des moyens de production devrait être aussi répandue que possible dans la population plutôt que d’être centralisée sous le contrôle de quelques bureaucrates (dans le socialisme d’État) ou quelques riches individus (dans le capitalisme). Cette idée est condensée dans une citation de Chesterton: « Trop de capitalisme ne signifie pas trop de capitalistes, mais pas assez. » Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Distributionnisme

« On ne subit pas l’avenir, on le fait. » Georges Bernanos.

Lu cette semaine sur internet les affirmations suivantes:

« Les Français attendent un discours politique sur le bonheur ».

« Nous mourrons de la politique qui nous oppose au lieu d’additionner le meilleur de chacun de nous. Si nous nous opposons, nous n’avons aucune chance d’arriver à un demain meilleur . »

André Lugardon.

 

Réparer les vivants: quand la mort devient source de vie.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Simon Limbres avait 17 ans lorsque c'est arrivé. Il était un adolescent comme les autres, l'accident l'a rendu différent. Au petit matin il était parti accompagné de ses deux amis Chris et Johan, sans savoir qu'il ne reviendrait jamais : que ce jour là, ce matin là serait le dernier.

Épuisés par leur escapade nocturne, les trois surfeurs rentrent après leur session bercés par le bruit des vagues au loin. Leurs paupières sont lourdes : incontrôlable sensation de fatigue et puis... l'accident surgit de nulle part.

Ils étaient trois, mais la mort a décidé de n'emporter que lui. Simon n'était pas attaché, elle l'a choisi, il ne se réveillera pas.

Une incommensurable sensation de frissons acharnés s'empare de nos corps du début jusqu'à la fin du film. Durant 104 minutes nous comprenons que la vie est un leurre. Nous saisissons à quel point nous n'avons aucun contrôle sur notre destinée. Juste un instant d’inattention et tout disparaît : pas de seconde chance, la vie bascule et nous échappe sans la moindre culpabilité. Alors notre corps est délaissé, abandonné.

Simon est l'incarnation même de cette injustice pourtant si réelle sur laquelle nous n'avons aucune emprise.

Plus que la mort d'un individu, c'est l’effondrement de tout un entourage auquel nous assistons. L'anéantissement intérieur des parents n'est que compassion ponctuée d'une douleur oppressante pour le public, impuissant devant la détresse physique et émotionnelle que dégagent ces êtres en peine. Alors nous ressentons au plus profond de nous-même un océan de tristesse déchiré par des vagues de sanglots déchaînées.

Simon s'est endormi, et dans sa nuit éternelle laisse un vide impossible à combler. Spectateur d'une acceptation des plus difficiles face au voyage sans fin de leur fils, nous assistons à une épreuve insoutenable pour les parents. Un sentiment affligeant nous soulève au dessus de nos sièges, nous emmenant à visiter la plus sombre des aventures.

Si ce film véhicule des sensations absolument éprouvantes, il n'en est pas moins envoûtant, le spectateur ne pouvant se détourner de ces personnages à l'humanité dévoilée par un déferlement d'émotions.

Ces passions douloureuses sont lissées par des métaphores qui les mettent en valeur à la perfection : pour chaque scène une façon de filmer adaptée. Chaque plans ont été soigneusement sélectionnés afin de mettre en exergue la beauté des sensations escomptées. Alors l'océan devient émotion, larme, et confusion. L’énergie qu'il dégage est celle qu'avait Simon, celle de la colère de ses parents, mais aussi celle de Claire qui se bat tous les jours pour rester en vie.

La douce mélodie du piano accompagne de la plus belle des façons ces vagues de poésie, animées par l'amour infini, le chagrin et la compassion.

Si la tristesse est dominante, la joie est aussi de la partie se mêlant parfaitement à son oxymore.

Dans ce film, la mort entraîne la vie et la vie entraîne la mort. Simon est parti à jamais, et dans sa fuite précipitée donne une chance absolue à Claire : celle de vivre. Le deuil est alors accessible à travers ce don, à travers cette « magie scientifique ».

Chaque personnage du film est important. Tous à leur façon ils incarnent un message de paix et d’espoir. Leur essence même n'est qu’apaisement émanent d'un altruisme sans limite.

 

« Réparer les vivants », c'est un bulle d'émotions fortes et humaines dans laquelle nous sommes plongés le temps d'une heure ou deux. Alors, nous ne sommes plus seulement spectateurs mais acteurs, mêlant nos propres sentiments avec ceux des personnages. Aujourd'hui, l’âme du film est nôtre tant nous sommes liés à cette histoire qui pourrait être vraie demain.

«Réparer les vivants » c'est simplement du grand art sans artifices : il vous transporte au premier regard et éveille en vous un semblant de réflexion.

Alice Gapail.

Demain est tout proche.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Le texte ci-dessous nous est parvenu par mail. Il est un copier-coller d'un copier-coller d'un copier-coller qui va de mails en mails sur internet et qui nous a fait perdre son auteur du début. Peu importe au fond son auteur. Le plus important est ce qui est écrit. A chacun de nous de peser le pour et le contre, le vrai, le faux, le possible dans cette description d'un demain tout proche.

Ce qui est arrivé à Kodak va arriver à de nombreuses entreprises dans les 10 prochaines années.

En 1998, auriez-vous pensé que 3 ans plus tard vous ne prendriez plus jamais d'images sur de la pellicule photo?
 

Les caméras numériques ont été inventées en 1975. Au début, elles avaient une résolution de 10,000 pixels, elles en sont maintenant à plusieurs millions de pixels.

 Comme pour toutes les nouvelles technologies, elles étaient décevantes à leur début avant qu'elles ne s'imposent et ne deviennent incontournables.

 Le  même phénomène se produira avec l'intelligence artificielle dans le monde de la santé, des autos électriques et autonomes, dans l'éducation, l'impression 3D, l'agriculture et le monde du travail.

Dans les 5 / 10  années à venir les logiciels vont transformer la plupart des industries traditionnelles.

 Uber est tout simplement un outil logiciel; même s'ils ne possèdent aucune voiture, ils sont devenus la plus grosse compagnie de taxis au monde.

 Airbnb est actuellement la plus grosse chaîne hôtelière au monde même s'ils ne possèdent aucun hôtel.

À propos de l'intelligence artificielle : les ordinateurs sont meilleurs, et de plus en plus meilleurs pour comprendre le monde.

Cette année, un ordinateur a battu le meilleur joueur de Go au monde, 10 ans plus tôt qu'on s'y attendait.

Aux États-unis, de jeunes avocats ne trouvent pas de travail.

Ceci parce que l'ordinateur Watson de IBM peut donner un avis légal en quelques secondes, pour des causes plus ou moins compliquées, le tout avec 90% de justesse en comparaison de 70% pour les humains.

 À l'avenir il y aura 90% moins d'avocats, seulement ceux qui sont spécialisés survivront.

L'ordinateur Watson aide déjà à diagnostiquer le cancer avec 4 fois plus de précision que les humains.

Facebook a déjà un logiciel de reconnaissance des visages supérieur aux capacités  humaines en la matière.

En 2030, les ordinateurs seront devenus plus intelligents que les humains.

Les conseillers financiers sont déjà en voie d’être remplacés par des algorithmes  lesquels effectuent déjà le plus grand pourcentage de transactions boursières.

En fait, tous les métiers de type « expert-conseil » sont à risques.

Voitures sans conducteur : en 2018 les gens auront accès aux premières autos sans conducteur.

Vers 2020 toute l'industrie automobile sera bouleversée.

Vous n'aurez plus à acheter une automobile. Vous n'aurez qu'à appeler une voiture avec votre téléphone, celle-ci arrivera où vous êtes et vous conduira à destination. Vous n'aurez pas à vous stationner, vous n'aurez qu'à payer pour la distance parcourue et pourrez être productif pendant le trajet.

Nos enfants n'auront jamais besoin de permis de conduire et n'achèteront plus jamais d'automobile.

Tout ceci va transformer nos villes parce que nous aurons besoin de 90-95% de moins de voitures.

On pourra transformer les parkings en jardins.

Chaque année dans le monde, 1.2 millions de personnes meurent dans des accidents d'auto. Actuellement il y a un accident tous les 100,000 kilomètres. Avec les autos sans conducteur, il y aura un accident tous les 10 millions de kilomètres parcourus.

On sauvera ainsi 1 million de vies chaque année.

La plupart des constructeurs d'automobiles feront faillite.  Les nouveaux Tesla, Apple, Google ont une approche révolutionnaire et construisent des ordinateurs sur roues.

Les compagnies d'assurance se retrouveront dans un immense pétrin. Sans accidents, les assurances vont devenir 100 fois moins chères.
 
Leur modèle de commerce d'assurance-automobile va disparaître.

L'immobilier va changer. Parce que vous pourrez travailler pendant que vous voyagerez, nombreux sont ceux qui vont s'éloigner pour vivre dans un meilleur environnement.

Ça me rappelle une bande dessinée appelée « Les mange-Bitumes » dans laquelle tout le monde vit dans des MR (des maisons roulantes) et se déplace tout le temps.

Les autos électriques deviendront majoritaires d'ici 2020. Les villes deviendront moins bruyantes.

L'électricité va devenir moins chère. Depuis 30 ans, la production solaire se développe de façon de plus en plus importante.

On commence seulement à en voir l'impact. L'an passé, dans le monde, il y a eu plus d'énergie produite de source solaire que de source fossile.

Le prix de l'énergie solaire va devenir si bas que toutes les mines de charbon vont cesser d'être exploitées d'ici 2025.

L'électricité à bas prix signifie de l'eau abondante et à bas prix.

La désalinisation n'a maintenant besoin que de 2kWh par mètre cube.

Dans la majorité des cas, l'eau n'est pas rare, c'est l'eau potable qui est rare.

Imaginez ce qui serait possible si tous pouvaient avoir de l'eau propre à volonté pour presque rien.

Domaine de la santé : on doit annoncer le prix du Tricorder X cette année.

Il y a des entreprises qui produiront un instrument médical appelé Tricorder X qui sera contrôlé par votre téléphone qui prendra un scan de votre rétine, analysera votre respiration et votre sang.

Il analysera 54 marqueurs biologiques pouvant identifier presque toutes les maladies.

Ce sera peu coûteux et ainsi dans quelques années tous sur la planète auront accès presque gratuitement à une médecine de pointe.

Imprimantes 3D : en 10 ans, le prix des imprimantes 3D de base est passé de 18,000$ à 400$. En même temps elles sont devenues 100 fois plus rapides.

Tous les grands fabriquants de chaussures ont commencé à imprimer des chaussures.

Dans les aéroports les pièces de rechange sont déjà imprimées en 3D.

La station spatiale a une telle imprimante qui élimine le besoin d'avoir un grand nombre de pièces de rechange comme avant.

À la fin de l'année, les nouveaux téléphones intelligents auront des possibilités de numériser en 3D.

Vous pourrez alors numériser vos pieds et imprimer vos chaussures parfaites à la maison.

 En Chine, ils ont déjà imprimé en 3D un immeuble de 6 étages.
 
En 2027, 10% de tout ce qui sera produit le sera en 3D.

Monde du travail : dans les 20 prochaines années, 70-80% des emplois disparaîtront.

Il y aura beaucoup de nouveaux emplois, mais ce n'est pas sûr qu'il y en aura suffisamment en si peu de temps.

Agriculture : Il y aura un robot agriculteur de 100$ dans l'avenir. Les fermiers du tiers monde pourront alors gérer leurs champs plutôt que d'y travailler à longeur de journée.
 

Usines : les robots se démocratisent déjà et les premiers « Cobots » apparaissent (des robots collaborateurs travaillant avec des humains).

La culture hydroponique nécessitera beaucoup moins d'eau.

La viande de veau produite en labo est déjà disponible et deviendra moins chère que la naturelle dès 2018. Actuellement 30% de toutes les terres agricoles servent au bétail.

Imaginez si nous n'en avions plus besoin.

Plusieurs nouvelles entreprises mettront bientôt des protéines d'insectes sur le marché. Elles sont plus riches que les protéines animales. Elles seront étiquetées source de protéines alternative.

Il y a une application appelée moodies qui peut déjà dire dans quelle état d'esprit vous êtes.

D'ici 2020 il y aura des applications qui pourront établir par vos expressions faciales si vous dites la vérité. Imaginez un débat politique où on démontre si on dit la vérité ou non.

Durée de vie : Actuellement l'espérance de vie augmente de 3 mois par année. Il y a 4 ans l'espérance de vie était de 79 ans, actuellement elle est de 80 ans.
 

En 2036 l'espérance augmentera de plus d'un an par année. Aussi nous vivrons probablement bien plus de 100 ans.

Education : les téléphones intelligents les moins chers sont déjà à 10$ en Afrique et en Asie.
 

D'ici 2020, 70% de tous le humains auront leur téléphone intelligent. Ce qui signifie que tout le monde aura le même accès à une éducation de classe mondiale.

 


 

De la Haute Corse.

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

Nous avons reçu cette photo il y a deux jours. Elle vient de Haute Corse. Voici ce qu'en dit un site corse: https://www.villagesdecorse.fr/patrimoine/eglise-saint-michel-murato-6.htm

"L'Eglise de Saint-Michel à Murato - San Michele di Muratu - est emblématique de la Corse et connue au delà de la Méditerranée, mentionnée dans les récits de Prosper Mérimée, elle est visitée par près d'une centaine de milliers de touristes chaque année, été comme hiver.

L'édifice est d'architecture romane avec un style pisan comme le rappelle ses façades bicolores de pierres rectangulaires vertes et blanches. Les premières constituées de serpentine (chloritite) locale issue du fleuve du Bevinco qui traverse le village, et les pierres blanches formées de calcaire provenant de Saint-Florent.

En 1839, Prosper Mérimée alors en voyage d'inspection en Corse dira la considérer comme « la plus élégante et la plus jolie qu’il ait vu en Corse ». Elle sera classée Monument Historique en 1840, soit un an plus tard."

 

Classé dans : Corse - Mots clés : aucun

Coup de coeur du mois.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

 La ronde des mois

Janvier prend la neige pour châle ;
Février fait glisser nos pas ;
Mars de ses doigts de soleil pâle,
Jette des grêlons aux lilas.

Avril s’accroche aux branches vertes ;
Mai travaille aux chapeaux fleuris ;
Juin fait pencher la rose ouverte
prés du beau foin qui craque et rit.

Juillet met les oeufs dans leurs coques
Août sur les épis mûrs s’endort ;
Septembre aux grands soirs équivoques,
Glisse partout ses feuilles d’or.

Octobre a toutes les colères,
Novembre a toutes les chansons
Des ruisseaux débordant d’eau claire,
Et Décembre a tous les frissons.

Rosemonde Gérard

Extrait du blog d'Ismène Fleury dont le titre est une invitation au voyage: "Le vent dans les steppes".

Son blog est riche de présentations de livres et de BD. Chaque blogon se termine par une note musicale qui contribue aussi aux charmes de son blog.

http://leventdanslessteppes.blogspot.fr/2017/01/2017-annee-durable.html

Fil RSS des articles