Saint Michel de Murato.

Rédigé par yalla castel - - 3 commentaires

Photo de jfs47 prise le 29/06/2017 à 17h15 avec un téléphone portable Samsung. Traitement de la photo avec l'éditeur d'image GIMP.

Saint Michel de Murato est une église située dans la montagne entre Bastia et Saint Florent.

"Au XII ème siècle , après avoir chassé les Sarrazins, la ville italienne de Pise entreprend de doter la Corse de véritables structures institutionnelles, religieuses, administratives et judiciaires.

L'île est alors divisée en entités géographiques et religieuses: les "Pieve".

C'est à travers cette organisation que Pise exerce son pouvoir administratif et ses responsabilités économiques.

Pendant environ deux cents ans, temps de la "Pax Pisana", des ports sont ouverts, la liberté du commerce rétablie, le littoral sécurisé et les Corses quittent les hauteurs pour occuper et mettre la plaine en culture.

Période heureuse au cours de laquelle la Corse connaît la prospérité.

L'Eglise San MIchele de Murato est sans aucun doute une magnifique illustration de l'art roman pisan et, probablement, un exemple de l'organisation sociale et politique des XII  et XIII èmes siècles où l'Eglise catholique assure aux populations de la Pieve sécurité, développement et justice."

C'est ce que peut lire le visiteur en pénétrant dans l'enclos qui entoure l'Eglise de Saint Michel de Murato.

Pour en savoir plus: http://murato.fr/les-eglises/l-eglise-saint-michel-r3-p4.html

 

 

Ouverture ou repli sur soi?

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Ouverture ou repli sur soi? Des ponts ou des murs? Du fil de fer barbelé partout? Voici une analyse de la situation présente de notre pays trouvée sur le blog "Cahiers libres" de Jean Michel Castaing:

"Emmanuel Macron ne fait mystère de son désir de faire exploser les cadres classiques de la vie politique française, et par voie de conséquence de rompre avec le clivage droite-gauche. A cet égard, la composition de son premier gouvernement a donné le ton. S’y côtoient en effet des hommes et des femmes de sensibilités assez diverses. Le nouveau président pense que les temps sont mûrs pour dépasser cette division en deux camps du paysage politique, qui date de la Révolution. Supputation hasardeuse ? Stratégie prématurée ?

La première objection des détracteurs d’ un tel projet consiste  à soutenir que la démocratie vit de la pluralité d’opinions, et qu’il est vain de rêver à un hypothétique unanimisme idéologique. Mais les critiques vont plus loin. En caressant le désir de dépasser cette bipolarité, le mouvement "En Marche ! " laisserait aux extrémismes le soin d’incarner l’alternance. Ces derniers se saisiraient alors de cette confusion pour enfermer toute la classe politique dans le même sac, et se poser en défenseurs du pluralisme !"

Lire la suite ...

 

Centuri.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Centuri est le nom d'une commune de la côte ouest du Cap Corse. Cette commune a la particularité d'abriter un petit port de pêche encore en activité qui existe depuis 2117 ans au moins, si ce n'est plus. Les produits de la pêche locale sont vendus sur place. Ils sont consommés sur place dans les nombreux restaurants du port. Les langoustines et les langoustes y sont excellentes. L'endroit est connu et réputé pour cela. L'été beaucoup de monde envahit le village qui se ferme à la circulation automobile plusieurs heures par jour. Hors saison il y a un peu moins de monde. Le lieu est paradisiaque.

Pour en savoir plus: https://fr.wikipedia.org/wiki/Centuri

Le livre qui aide à vivre.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

"Couples fracassés, divorces, séparations comme s'il en pleuvait: les histoires d'amour finissent mal en général. En quelques décennies, une ritournelle amusée des années 1980 s'est changée en description lucide d'un fait social, et tend à devenir une loi de la conjugalité ordinaire.

Considérant que les explications socio-économiques ne suffisent pas à comprendre cette évolution, Denis Moreau, philosophe marié, amateur éclairé de rock'n'roll et lecteur profond de l'évangile, se demande comment préserver nos amours des forces de destruction qui les menacent.Tour à tour tragique, corrosif et tendre, il analyse le mariage non comme un devoir ou une institution dépassée, mais dans ce qu'il considère être son sens et sa valeur: une réponse convaincante à la question que chacun se pose, "comment réussir sa vie?".

On connaissait les romans d'amour, les lettres d'amour. Voici un essai d'amour, écrit avec la ferme conviction qu'il peut y avoir de grandes et belles choses dans nos histoires d'amour conjugal, en général.

Denis Moreau est professeur de philosophie à l'université de Nantes.

 

Fil RSS des articles