Les histoires d'amour finissent toujours mal en général

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire

Addie, soixante-quinze ans, veuve depuis plusieurs dizaines d'années, fait une étrange demande à son voisin Louis, veuf lui aussi: voudrait-il  bien coucher avec elle la nuit pour se parler, se tenir compagnie?

La solitude est parfois si dure.

Malgré les cancans de la petite ville des Etats Unis où ils vivent depuis toujours, Addie et Louis prennent l'habitude de coucher ensemble.

Et c'est une belle histoire d'Amour que nous découvrons dans ce livre attachant.

Hélas le fils d'Addie va s'en mêler par égoïsme, jalousie, étroitesse d'esprit, sécheresse de son jeune coeur blessé enfant par la mort accidentelle de sa petite soeur et plus tard par la mort brutale de son père.

Il va parvenir à séparer sa mère de l'homme qu'elle aime. Mais la séparation ne sera que physique. Addie et Louis continueront à se parler par téléphone en cachette et à se soutenir l'un l'autre bien qu'ils ne puissent plus se voir "pour de vrai".

Ce livre a été écrit par Kent Aruf décédé en 2014.

1 commentaire

#1  - Mi bémol a dit :

Il est des rêves qui se font cauchemard. Il est des enfants qui deviennent des tyrans pour trois sous. Il est des engagés qui trahissent leurs promesses et massacrent les familles par égoïsme. Il est des "pépins" qui ébranlent les structures sacro-saintes. On consomme, on vole, on viole.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot uszkn ?