La traversée

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

 

 

Samedi 6 novembre à 18h, le cinéma l'Odyssée de Casteljaloux a projeté le film d'animation "La traversée" de Florence Miailhe.

Le film raconte la fuite de Russie de son arrière grand-mère avec ses dix enfants  en 1903 par le port d'Odessa.

 La première originalité de ce film d'animation c'est qu'il est fait par une artiste peintre qui n'est autre que l'arrière petite fille de l'arrière  grand-mère aux dix enfants chassés de leur pays.

Elle utilise les dessins de son arrière grand-mère et ceux de sa mère pendant la seconde guerre mondiale.

La seconde originalité de ce film d'animation c'est qu'il faut faire 24 dessins différents par seconde pour obtenir le mouvement des personnages. C'est un travail de Titan.

La troisième originalité de ce film c'est qu'il mêle des faits historiques d'hier et d'aujourd'hui concernant des personnes chassées de chez elles par la force et la folie de certains humains à l'égard d'autres humains. 

"La Traversée" est un film à voir et faire voir.

Amour Fraternité Liberté

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire

Le dimanche 10 octobre 2021, le CCFD Terre Solidaire a fêté ses soixante ans d'existence. En Lot-et-Garonne toutes les équipes locales se sont retrouvées à Saint Livrade pour une journée festive dans la très belle salle Charles de Cacqueray.

Si nous repensons à notre enfance après la seconde guerre mondiale, nous pouvons affirmer que le monde a bien changé. L'affrontement des deux blocs c'est fini. Aujourd'hui le monde est très instable, conflictuel.

USA, Russie, Chine, Arabie saoudite, Turquie, Pakistan, Inde, Israël, Iran s'affrontent.

Nous assistons à un grand désordre mondial. Nous avons le plus grand mal à diriger nos vies et nos destins. Dans l'histoire de l'Humanité il n'y a jamais eu autant d'armes vendues dans le monde. S'il n'y a pas embrasement général, troisième guerre mondiale généralisée, il y a une multitude de conflits d'une grande violence.

Il n'y a jamais eu autant de personnes déplacées, de personnes vivants dans des camps; ils se comptent par centaines de milliers pour certains pays, par millions au total.

Beaucoup de personnes aujourd'hui encore ont faim, ont soif, n'ont pas accès aux soins de santé les plus élémentaires.

Ce désordre mondial il gagne notre pays. Certains d'entre nous s'appauvrissent, voient leurs conditions de vie se dégrader. L'accueil des migrants se dégrade. La vie des non-migrants se complique même là où il n'y a pas de migrants.

Il devient de plus en plus difficile de débattre des problèmes actuels. La haine trop souvent remplace la discussion raisonnable qui permettrait de trouver des solutions aux problèmes en cours.

Soit nous continuons à nous entre-déchirer soit nous parvenons à nous ressaisir et à inventer le monde à venir. Si nous pouvions éviter de passer par la case guerre civile ça serait bien. 

Lors des débats, des tables rondes, des forums organisés par l'équipe du CCFD Terre Solidaire du Lot-et-Garonne quatre sujets ont retenu toute notre attention:

La souveraineté alimentaire, la justice économique, les migrations internationales, la culture de Paix.

Mais la liste peut se compléter bien sûr.

Pour en savoir plus sur les orientations du CCFD Terre Solidaire pour les six ans à venir voir lien suivant:

https://ccfd-terresolidaire.org/nous-connaitre/vie-associative-et-gouvernance/rapport-d-orientation-6954

 

Une nouvelle forme de dictature?

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

https://www.monde-diplomatique.fr/2021/08/HALIMI/63421

Sur ce lien Serge Halimi s'interroge sur la manière d'être et de faire d'Emmanuel Macron face au Covid.

Le titre de son article "Dictature numérique" résume bien en fait ce qu'il en pense.

A vous de juger en votre âme et conscience.

Une bonne enclume n'a pas peur du marteau

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Le lundi 19 juillet 2021 à 13h nous nous sommes arrêtés manger dans un resto routier très connu et très fréquenté. C’est ma façon de temps en temps de faire un micro-trottoir et de prendre la température « politique » du moment. Il y avait un seul camionneur dans la salle. La quarantaine. A la table la plus proche de nous il y avait quatre personnes âgées dont la voix portait bien jusqu’à nous. Ils étaient pour la vaccination. Si le Covid durait c’était à cause des non vaccinés et des personnes qui « faisaient nimporte quoi ». Nulle trace de peur dans leur propos. De la colère contre les autres qui voient les choses autrement. Je les ai écoutés en restant silencieux.

 

Je m’interdis aussi de faire des commentaires sur les personnes qui ont peur. Non pour des raisons religieuses, politiques, morales mais parce que parmi les personnes qui ont peur il y en a que j’aime bien. C’est inutile que je les agresse verbalement ou par écrit. Et puis je comprends leur peur. En tant que multi-père et multi grand-père je connais la peur. J’ai fait des frayeurs à mes parents et mes enfants et petits-enfants ne se privent pas de m’en faire. J’essaye de ne pas me laisser submerger par la peur: la mienne et celle des autres.

 

Mais c’est un combat intérieur de tous les jours: ce gouvernement nous fait peur, l’Amérique nous fait peur, la Russie, la Chine, l’Arabie Saoudite, Israël aussi; sans oublier Al Qaïda, Daech, le Hamas.

 

Les grandes chaînes de télévision font peur. Elles diffusent trop de nouvelles anxiogènes.

 

Même chose avec les écolos qui ne cessent de nous prédire que le climat va nous tomber sur la tête. L’air est empoisonné, l’eau aussi, la nourriture de même. Les centrales nucléaires fuitent. Les glaciers fondent. Les océans montent. L’eau potable et l’eau d’irrigation vont manquer.

 

A droite c’est la peur du grand remplacement, de l’immigration, de l’islamo-fascisme, des islamo-gauchistes.Tout est foutu, tout fout le camp, nous sommes en pleine décadence. Pas une petite lumière d’espérance à l’horizon.

 

Tout est prétexte à avoir peur peur peur très peur.

 

Même l’Eglise Catholique et ses dignitaires arrivent à nous faire peur par une succession de scandales très déstabilisants.

 

Heureusement il arrive un moment où à force d’avoir trop peur la peur s’en va. La vie reprend ses droits. L’envie de vivre malgré tout l’emporte.

 

A ce jour je n’ai enterré aucun collègue et ancien élève du Covid. Par contre j’en ai enterré beaucoup trop de collègues et d’anciens élèves morts d’un cancer qui se soigne mais ne se guérit pas, morts d’accidents de voitures dont certains ont été des tragédies.

 

« La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible. »

 

Et « il y a toujours dans le coeur de chaque humain un vide en forme de Dieu. » (Blaise Pascal)

 

Ainsi soit-il. A la grâce de Dieu. S’il existe…

 

Une bonne enclume n'a pas peur du marteau. Soyons de bonnes enclumes, n'ayons plus peur du martelage de mauvaises nouvelles.

Fil RSS des articles de cette catégorie