Les vêpres marseillaises

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

"1861 marque l’unité de la peninsula italienne jusque-là divisée. Au même moment, et dans un apparent paradoxe, une partie de la population quitte la Péninsule. Ils sont 14 millions lors de cette "Grande émigration" qui s’étend jusqu’à la veille du premier conflit mondial. Ils seront environ 26 millions, entre les années 1860 et les années 1960. Difficultés économiques, archaïsme social et tensions politiques sont les causes de cet "Ulysse collectif", un des plus importants mouvements migratoires de l’époque contemporaine."

"Les "Vêpres marseillaises" (17-20 juin 1881) posent l’immigration italienne comme un problème au sein de la société française. Dans un climat d’exacerbation nationaliste, cette "chasse aux Italiens" se traduit par trois morts et vingt-et-un blessés. Quelques années plus tard, le bilan est plus lourd encore lors des affrontements d’Aigues-Mortes (16 août 1893 - en savoir plus) avec huit morts et plus de cinquante blessés. Ces deux événements sont l’expression spectaculaire de manifestations xénophobes plus quotidiennes. L’immigration italienne est perçue comme une "invasion",  défavorable aux travailleurs français et souvent associée à la criminalité ou au terrorisme anarchiste."

Source: https://www.histoire-immigration.fr/1860-1960-l-immigration-italienne-en-4-grandes-periodes

 

 

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot tvrzi ?