Navalny (1)

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

Extrait du journal "Réforme", hebdomadaire protestant d'actualité, du 22/02/2024, page 6.

La mort d’Alexeï Navalny, son lâche assassinat en prison, est un événement qui nous ébranle, nous épouvante et nous donne à penser. Bien sûr, c’est la déclaration par Poutine d’une guerre totale. Mais qu’est-ce qui nous étonne ? Ce n’est pas cette exécution, qui apparaît rétrospectivement comme tellement prévisible, sinon fatale. C’est sans doute la force d’âme de celui qui s’est levé face à cette fatalité devant laquelle d’ordinaire on se plie, d’avance résignés. Pourtant l’étonnement demeure : il n’était pas un dissident, quittant son pays pour dénoncer de l’extérieur ce qui s’y passe !

Pourquoi Navalny a-t-il renoncé à une vie normale pour oser ainsi entrer en politique ? C’est cela qui nous donne à penser : au contraire, juste après un empoisonnement mortel, il est retourné en Russie, pour s’y faire incarcérer et faire entendre sa voix puissante et protestatrice, mais de l’intérieur, en libre citoyen. Un peu comme Socrate refuse de s’évader et de quitter Athènes qui le condamne à boire la ciguë. Un peu comme Jésus revient à Jérusalem sur un âne, alors qu’il sait qu’il va y être condamné. Que voulait dire Navalny quand il disait que Jésus est le plus grand homme politique de l’histoire ? La Russie de Poutine – nous n’oublierons pas que Navalny faisait appel à une autre Russie, une Russie sans Poutine – a tout fait et fera tout pour effacer son nom. Il nous importe au plus haut point de savoir de quoi Navalny est le nom, l’étendard. Et pourquoi il était aussi un nationaliste russe plutôt conservateur, et en quoi c’est aussi cela qui l’a conduit à refuser de quitter son pays.

Source: 

https://www.reforme.net/opinions/2024/02/21/le-combat-de-navalny-est-aussi-le-notre/

2 commentaires

#1  - Marino a dit :

Le nom d'Alexei Navalny , résistant jusqu'au martyre mérite de donner son nom à un maximum de villes,en France,en Europe...et ailleurs : rue ou avenue Alexeï Navalny, +commentaire bref et juste.De plus,il doit figurer dans les cours d'histoire contemporaine à l'école

Répondre
#2  - Alain888 a dit :

A lire sur Desk Russie le journal de prison de Navalny

14 février 2024 (dernier message)

Ma chérie, pour toi et moi, tout est comme dans la chanson(1) : des villes nous séparent, des signaux lumineux d’aérodrome, des tourmentes de neige bleu sombre et des milliers de kilomètres. Mais je te sens près de moi à chaque instant, et je t’aime toujours plus fort

(1) « Nadejda » ( « L’Espérance »), célèbre chanson de 1971. La traductrice n’a pas souhaité ajouter d’autres notes.

9https://desk-russie.eu/2024/02/23/navalny-journal-de-prison-fin.html

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot hriqne ?