Diversi non adversi

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

Aleteia est un quotidien d’information sur internet. Le site est publié en cinq langues (Anglais, Français, Espagnol, Polonais et Slovène). Depuis son lancement en 2013, il est devenu l’un des premiers sites catholiques au monde. Chaque mois, plus de 5 millions de lecteurs se connectent à Aleteia. À travers son site web, son application et les réseaux sociaux, Aleteia touche près de 50 millions de personnes dans le monde.

Lancé par des laïcs catholiques, avec le soutien du Conseil Pontifical pour les Communications Sociales et du Conseil Pontifical pour la Nouvelle Évangélisation, Aleteia est aujourd’hui totalement indépendant de la structure ecclésiale officielle. Son activité éditoriale se développe librement, tout en demeurant attentif au Magistère de l’Église et au message du Pape François.

Voici un article de ce site que j'ai reçu par mail  :

Pensez-vous que des nouvelles noces entre le catholicisme et la Gauche sont possibles ?

Il faudrait d’abord répondre à la question de savoir ce que signifie «être de Gauche» : c’est devenu compliqué ! Dans l’histoire de la Gauche française, il y a bien une composante de révolte contre la misère, d’attention aux plus faibles qui est aussi centrale dans le christianisme. C’est aussi l’idée d’accepter d’assumer l’impôt comme instrument de répartition des richesses et de correction des inégalités, et de développer une critique de l’enrichissement sans limite, du capitalisme déchaîné. Il y a un vrai problème de répartition des richesses, de régulation étatique. Là, l’Église a des choses à dire, elle aborde ces questions dans sa « Doctrine sociale ». Il faut relier cela avec l’analyse du pape François en matière d’écologie. Comme il l’a dit « tout se tient ». Je suis intéressé par lesPoissons Roses, le courant chrétien du Parti socialiste. Ils ont des propositions originales et inventives. Après, comme je suis de ceux qui estiment que le clivage droite/gauche a encore du sens, je pense qu’il est bon qu’il y ait des catholiques de droite, et d’autres de gauche. Religion « universelle » (c’est le sens de « catholique » en grec), le catholicisme devrait souffler dans tous les secteurs de la société, irriguer l’ensemble de l’échiquier politique (hors peut-être les partis explicitement athées ou promouvant de façon massive des thèses à l’évidence antichrétiennes). Le souffle social et la confiance des catholiques de gauche d’une part, d’autre part la rectitude doctrinale, le sens de la tradition et la prudence de leurs frères de droite, peuvent se nourrir réciproquement. C’est aussi cela, l’Eglise. Diversi, non adversi, nous sommes divers, mais pas adversaires, disait saint Augustin.

Source :  "Non mais sérieusement, comment peut-on être catholique en France ?" interview de Denis Moreau Jules Germain - publié le 03/03/18 dans Aleteia.

En lisant quelques autres articles sur ce site, je me suis demandé pourquoi un tel titre et voici ce que j'ai trouvé à la rubrique qui sommes-nous? :

Alètheia est un mot grec qui signifie “ce qui est montré, publié, en vérité”. Au sens moral, l'Alètheia exprime la fidélité, la sincérité et la loyauté. Cette exigence guide les journalistes d'Aleteia.

A vous d''en juger.

https://fr.aleteia.org

 

2 commentaires

#1  - Alain a dit :

Bonjour c'est aujourd'hui Dimanche aussi je vous invite et aussi tous ceux, nombreux (*) qui vous lisent à écouter ce podcast de Thomas Legrand sur France Inter., le catholicisme de gauche. Toute la série des podcast "En quête de politique est à écouter"; Un trésor pour comprendre les mouvements politiques.
Donc:
Le catholicisme de gauche, ( il faudra lui écrire pour qu'il nous parle un jour du catholicisme de droite.)
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/en-quete-de-politique/en-quete-de-politique-du-samedi-21-octobre-2023-2311094

Et aussi sur France Inter, Aurelien Bellanger, pour une vision décontractée de la vie d'ado chez une grand-mère "catho de gauche"
https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-conclusion/ode-aux-cathos-de-gauche-cette-espece-en-voie-de-disparition-5079315

Et aussi de Jacques Brel, ces quelques vers de "La Place" qui peut introduire à ce qu' "être catho de gauche."

A l’église où j’allais
On l’appelait le bon Dieu
L’amoureux l’appelle l’amour
Le mendiant la charité
Le soleil l’appelle le jour
Et le brave homme la bonté



Maintenant les dogmes, " je crois en Dieu, à l'Eglise universelle, une apostolique et romaine ... " Ca c'est déjà de la politique... de droite ?

* Nombreux, peut-être pas tant que ça mais assurément attentionnés et c'est ce qui compte

Bon Dimanche

Alain

Répondre
#2  - A.L a dit :

Merci Alain. J'aime beaucoup les vers de Brel. Je ne les connaissais pas. Je pense que je vais les partager autour de moi.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot srhfx ?