Gaël Giraud (4)

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Gaël Giraud est jésuite, prêtre et économiste. Lors des dernières élections présidentielles, il a proposé aux candidats douze mesures économiques à prendre. Voici la septième proposition:

Poser le premier jalon d’une protection sociale alimentaire

Éradiquer définitivement la faim dans notre pays

Un quart des Français sont aujourd’hui en difficulté financière pour se procurer une alimentation saine trois fois par jour, selon le baromètre de la pauvreté 2019 réalisé par Ipsos et le Secours populaire français. En 2017, ce sont 5,5 millions de personnes qui ont bénéficié d’une aide alimentaire – deux fois plus qu’en 2009. L’austérité budgétaire et la destruction progressive de nos services publics entamée il y a plus de vingt ans promettent d’aggraver ce phénomène. Or tous les Français, toutes les Françaises ont droit à une alimentation saine.

Pour éradiquer la faim dans notre pays et améliorer la santé publique, je propose la création d’une protection sociale alimentaire. Elle permettrait de distribuer à celles et ceux qui le nécessitent 150 euros par mois de budget personnel destiné aux produits de base, issus de l’agriculture locale et biologique, pour un coût global compris entre 30 et 50 milliards d’euros par an qui viendrait assurer un complément de revenu aux citoyens et un débouché majeur pour nos agriculteurs engagés dans le bio. Cette aide sera accessible à toute personne vivant en dessous du seuil de pauvreté et attribuée de manière automatique pour éviter les non-recours. Elle prendrait la forme d’un chéquier, sur le modèle du ticket restaurant. Nul besoin d’ouvrir un compte en banque. Ces dépenses budgétaires supplémentaires seront financées par la réforme fiscale proposée dans la troisième mesure. À terme, toutefois, la sécurité sociale devrait bénéficier de baisses substantielles des indemnisations grâce à la lutte contre les maladies environnementales et la malbouffe. Cette protection sociale alimentaire devra donc ultimement être financée par la Sécurité sociale sans qu’il y ait besoin d’augmenter les cotisations. Elle constituera alors une branche supplémentaire de la Sécurité sociale à la française, prolongeant de manière décisive le souffle prophétique du Comité National de la

Gaël Giraud (2)

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Gaël Giraud est jésuite, prêtre et économiste. Lors des dernières élections présidentielles, il a proposé aux candidats douze mesures économiques à prendre. Voici la deuxième:

Inscrire la reconstruction écologique au cœur de l’enseignement et de la formation

Revaloriser d’urgence le métier d’enseignant et adapter l’enseignement aux nouveaux enjeux

La reconstruction écologique de la France et, plus généralement du monde, ne relève pas seulement de l’ingénierie environnementale ou de l’économie. Elle touche au cœur même de nos représentations et de nos pratiques. Elle concerne donc tous les champs du savoir. Je propose une refonte transversale de l’ensemble des programmes d’enseignement secondaire et supérieur de manière à y mettre au centre la reconstruction écologique. Il s’agit bien sûr d’apprendre aux prochaines générations les processus impliqués dans le réchauffement climatique et la dégradation du vivant, mais aussi les responsabilités des différents acteurs, les sciences de l’ingénieur adaptées à une chimie sans pétrole, le creusement des inégalités environnementales, la sociologie et la géopolitique de l’adaptation au réchauffement ou encore les mécanismes financiers qui sont l’une des causes de la crise écologique. 

Il s’agit aussi d’aider nos jeunes générations à connaître les leviers d’action accessibles et à les pratiquer : réorganisation sociale du travail, transformation des modes de vie et des façons de produire (agroécologie, communs, technologies bas carbone, etc.)… Ces transformations doivent pouvoir être appréhendées de manière très concrète par les enseignants et les élèves au sein d’établissements écologiques d’enseignement.

Cette refonte des programmes doit s’accompagner d’une revalorisation salariale du métier d’enseignant : la société française doit honorer l’école à sa juste valeur, car elle est le creuset républicain et écologique est de l’avenir de tous. La modification des programmes doit aussi pouvoir se faire en redonnant des marges de manœuvre pédagogiques aux professeurs, dans un nouveau contrat social où les Français sont invités à réapprendre à faire confiance à celles et ceux d’entre nous qui ont choisi d’exercer « le plus beau métier du monde ».

https://gael-giraud.fr/12-mesures-pour-les-candidats-a-la-presidentielle/

Gaël Giraud (1)

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Gaël Giraud est jésuite, prêtre et économiste. Lors des dernières élections présidentielles, il a proposé aux candidats douze mesures économiques à prendre. Voici la première:

Sortir l’hôpital de la marchandisation grâce au « paiement à la population”

La santé est un bien commun qui ne saurait être tarifé à l’acte

Depuis que la T2A – la tarification à l’activité – a été mise en place par Xavier Bertrand, le déficit de l’hôpital public a doublé et nos établissements hospitaliers sont entrés dans une véritable course à la rentabilité, expédiant les patients à peine soignés. Exiger la rentabilité d’un soin de santé, c’est tôt ou tard condamner les patients à la maltraitance. C’est un des éléments qui, avec la suppression de quelque 100 000 lits en 20 ans et du personnel qui va avec, a fait rétrograder notre système hospitalier de l’un des meilleurs du monde à un niveau préoccupant, malgré la dévotion héroïque du personnel soignant. Plutôt que d’applaudir nos soignants à la fenêtre, nous proposons donc le « paiement à la population », c’est-à-dire la dotation en moyens de chaque hôpital en fonction de la population desservie, en tenant compte de ses caractéristiques d’âge et d’état de santé, et du niveau de service assuré. Ainsi, c’est la qualité du soin, et non uniquement la quantité, qui sera le critère principal de financement, loin d’une logique indigne de marchandisation.

La revalorisation des rémunérations des soignants est également un préalable à toute autre évolution compte tenu des difficultés de recrutement. La France se situe au 23e rang sur 33 parmi les pays de l’OCDE pour la rémunération des infirmiers : un infirmier français est payé 42 400 dollars par an, contre 49 000 en moyenne OCDE, 50 800 au Royaume-Uni, 53 600 en Allemagne et 56 300 en Espagne. Il est donc essentiel de revaloriser par étapes les rémunérations des professionnels hospitaliers, en augmentant notamment les infirmiers de 500 euros par mois pour atteindre la moyenne de l’OCDE.

Enfin, pour lutter contre les déserts médicaux, il faudra instaurer le conventionnement sélectif pour les médecins (pas de remboursement par la sécurité sociale si les médecins s’installent dans des zones déjà trop dotées), comme c’est déjà le cas pour les infirmiers, les sages-femmes et les masseurs-kinésithérapeutes.

Source: https://gael-giraud.fr/12-mesures-pour-les-candidats-a-la-presidentielle/

Avantages et inconvénients du tourisme

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Source photo: Facebook Vivre le Bassin

https://www.facebook.com/vivrelebassin/

Le tourisme est l'industrie qui consiste à transporter des gens qui seraient mieux chez eux dans des endroits qui seraient mieux sans eux.

Jean Mistler

 

Dans le monde, de nombreux endroits dépendent fortement du tourisme qui est une source clé de revenus et d’emplois. Malheureusement, il peut aussi être une gangrène, surtout s’il n’est pas bien géré. 

Avantages du tourisme

Economique

Les revenus générés par le tourisme représentent une part importante des revenus privés, locaux et nationaux. C’est pour cela que l'aspect économique est le premier avantage du tourisme, en particulier dans les pays en développement.

Opportuniste et Promotionnel

Les hôtels, les bars, les transports et les restaurants ont tous besoin d’une bonne main-d’œuvre. Le tourisme peut fournir à des personnes de l’emploi pour subvenir à leurs besoins. De même il permet aux localités d’avoir une chance de se mettre en valeur et de se faire connaître dans le monde.

Infrastructures

Grâce à lui, le gouvernement s’investit dans des infrastructures telles que les routes, les réseaux ferroviaires et les installations médicales et éducatives locales.

Interculturel

Le tourisme favorise les connexions internationales qui peuvent apporter plus de collaborations commerciales et culturelles à long terme. Il favorise également la sensibilisation interculturelle des habitants et conduit à un brassage interculturel.

Les inconvénients du tourisme

Environnemental

Le tourisme peut souvent être à la base des dommages environnementaux avec des risques tels que la pollution, la perte d’habitats naturels, l’érosion et les incendies de forêt. Même si le plus souvent les touristes sont responsables, leur nombre peut causer des dommages importants.

Culturel

La commercialisation d’une culture peut conduire à l’effacement de ce patrimoine culturel. 

Économie de services

Le tourisme crée du travail. Mais la plupart de ces travaux sont de niveau relativement bas, comme le travail dans les bars, les services hôteliers, la restauration. Ces travailleurs mal payés et peu qualifiés; ils ont peu de chance de connaître des promotions.

Financements déséquilibrés

Les investissements sont presque tous à l’endroit des zones touristiques alors qu’ils pourraient être utilisés plus efficacement pour autres taches dans le pays. Ainsi les habitants qui ne vivent pas dans des zones touristiques spécifiques sont tous lésés.

Source: https://www.purpleslurple.net/tourisme-avantages-et-inconvenients/

 

Amour Fraternité Liberté

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

Le dimanche 10 octobre 2021, le CCFD Terre Solidaire a fêté ses soixante ans d'existence. En Lot-et-Garonne toutes les équipes locales se sont retrouvées à Saint Livrade pour une journée festive dans la très belle salle Charles de Cacqueray.

Si nous repensons à notre enfance après la seconde guerre mondiale, nous pouvons affirmer que le monde a bien changé. L'affrontement des deux blocs c'est fini. Aujourd'hui le monde est très instable, conflictuel.

USA, Russie, Chine, Arabie saoudite, Turquie, Pakistan, Inde, Israël, Iran s'affrontent.

Nous assistons à un grand désordre mondial. Nous avons le plus grand mal à diriger nos vies et nos destins. Dans l'histoire de l'Humanité il n'y a jamais eu autant d'armes vendues dans le monde. S'il n'y a pas embrasement général, troisième guerre mondiale généralisée, il y a une multitude de conflits d'une grande violence.

Il n'y a jamais eu autant de personnes déplacées, de personnes vivants dans des camps; ils se comptent par centaines de milliers pour certains pays, par millions au total.

Beaucoup de personnes aujourd'hui encore ont faim, ont soif, n'ont pas accès aux soins de santé les plus élémentaires.

Ce désordre mondial il gagne notre pays. Certains d'entre nous s'appauvrissent, voient leurs conditions de vie se dégrader. L'accueil des migrants se dégrade. La vie des non-migrants se complique même là où il n'y a pas de migrants.

Il devient de plus en plus difficile de débattre des problèmes actuels. La haine trop souvent remplace la discussion raisonnable qui permettrait de trouver des solutions aux problèmes en cours.

Soit nous continuons à nous entre-déchirer soit nous parvenons à nous ressaisir et à inventer le monde à venir. Si nous pouvions éviter de passer par la case guerre civile ça serait bien. 

Lors des débats, des tables rondes, des forums organisés par l'équipe du CCFD Terre Solidaire du Lot-et-Garonne quatre sujets ont retenu toute notre attention:

La souveraineté alimentaire, la justice économique, les migrations internationales, la culture de Paix.

Mais la liste peut se compléter bien sûr.

Pour en savoir plus sur les orientations du CCFD Terre Solidaire pour les six ans à venir voir lien suivant:

https://ccfd-terresolidaire.org/nous-connaitre/vie-associative-et-gouvernance/rapport-d-orientation-6954

 

Fil RSS des articles de cette catégorie