I have a numeric dream (j'ai fait un rêve à propos du numérique)

Rédigé par yalla castel - - 40 commentaires

J'avoue faire appel à un titre accrocheur, mais j'espère m’élever un peu à la hauteur d'un fameux discours prononcé par Martin Luther king. J'utilise ce titre afin de présenter à la fois ma vision d'une utilisation idéale des outils numériques et les voies à explorer pour y parvenir.

 

La situation actuelle du numérique n'est pas très satisfaisante. Et c'est un doux euphémisme. En effet, je fais une comparaison avec l'histoire. Malgré l'image de modernisme que l'on nous vend à coup de publicités glamours, je pense que nous sommes dans le moyen-âge de l'informatique. Je m'explique. Si l'on considère les leaders de ce domaine (GAFAM = Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), on peut les assimiler aux nouveaux seigneurs, maîtres absolus de véritables royaumes, assistés de leurs vassaux (les start-up du web : Uber ; RbnB, ….).

 

En face, des utilisateurs de plus en plus serviles (CF : les Cluf que l'on signe sans même les consulter laissant ces entreprises s'introduire dans l'intimité de nos vies). Ces comportements auraient d’ailleurs été impensables y il a quelques années. Je n'aimerais pas que le facteur lise mon courrier. Malgré la virtualité de l'envoi d’émail, c'est pourtant exactement ce qu'il se passe (Yahoo poursuivi par la Communauté Européenne pour utilisation du corps du message à des fins de publicités). Toutes ces entreprises s'y mettent. Dernier en date Microsoft, avec son dernier système Windows 10, soupçonné par la CNIL (Commission Nationale Internet et Liberté) d'intrusion afin de profiler les utilisateurs. Mais bon, c'est pour améliorer notre expérience de l'informatique. Donc, on devrait laisser faire?.

 

Dans cette présentation de l'existant, je vois quand même quelques chevaliers solitaires luttant avec peu de succès contre ces nouveaux rois. Je parlent en effet des partisans du logiciels libres ( APRIL, AFUL, Framasoft, La quadrature du net,…). Leur buts étant de rendre les utilisateurs plus libres et maîtres de leurs destins informatiques. Je reviendrai plus tard dans un autre article sur la philosophie du logiciel libre. Pour débuter la riposte. Il faudra fourbir nos armes. D'abord la formation des utilisateurs. C'est essentiel. Dans toute l'histoire, tous les peuples se sont libérés par l'éducation et le partage de la connaissance. Je reviendrai également sur un projet de club informatique  que je veux porter permettant de faire progresser les utilisateurs dans tous les domaines de l'informatique.

 

Pour cela, j'aurais besoin de bonnes volontés. L'idée ressemble à celle développée récemment par quelques personnes motivées dans un petit village de Bretagne, Damgan ( https://framablog.org/2016/10/27/une-initiative-deducation-populaire-au-numerique-a-damgan/ ). L'objectif au bout du compte est de créer un sens du partage des savoirs et un niveau de culture informatique favorables pour la création de projets locaux.

 

Je pense par exemple à la création d'un site web portail permettant de présenter un catalogue des producteurs locaux, d'artisans, de commerçants avec un accès vers le site internet de ceux-ci et également grâce à des webreportages. Si ils n'ont pas de site internet, nous pourrions leur proposer d'en construire un avec des technologies modernes ( Wordpress, Prestashop, bootstrap,…) à des conditions très intéressantes. On pourrait construire un Hackerspace, éventuellement un Fablab. Qui sait, peut-être un jour un jeune issu de ces projets pourrait construire une start-up positive locale.

 

Bon, pour l'instant, ce n'est qu'un rêve. Mais qu'est-ce qui nous empêche de nous lancer dans ce type de projet au lieu de subir la loi des nouveaux rois.

 

Commentez s'il vous plaît et posez des questions, proposez des suggestions.

 

Didier Le Jallé

 

L'Amour.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

L'amour ne se conjugue pas avec des mitaines
ni du bout des lèvres
ni du bout du cœur.

Il doit se conjuguer à tous les temps
à toutes les personnes
au singulier et au pluriel
à la fois.

Il doit être et avoir
paraître et semble
exister
exister pour exister.

L'amour ne se conjugue pas un peu
mais beaucoup, à la folie
de toute les couleurs
magnifiquement.

L'amour doit être de toutes les classes
sans distinction d'âge,
ni de sexe,
ni de couleur de peau,
ni de chance de réussite.

L'amour ne se note pas,
il se dénote,
il se déroule,
il se déploie
comme mille pigeons envolés sur le toit de ma classe
au soleil,
il chante rit et bouge.

L'amour ne se décline pas
ne déclinera pas,
il transcende et transcendera
tous les modes et toutes les modes.

L'amour ne se classera pas
ne se lassera pas
ne lassera jamais.
L'amour ne passera jamais

Madame Queyreur

Ancienne professeur d’Espagnol du collège Jean-Rostand.

Vu sur Facebook.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Je viens de découvrir sur Facebook un mouvement national qui essaime un peu partout en France.

Je viens de découvrir la page "Chasseurs de livres du Tarn".

En voici le principe:

Chassons des livres !

L'objectif est simple: il s'agit d'abandonner un ou plusieurs livre(s): dans la nature, sur un banc, dans un restaurant, chez le coiffeur, au pied d'un arbre, à un arrêt de bus... Et de laisser quelqu'un le découvrir, le lire, puis le libérer, afin qu'il soit découvert par quelqu'un d'autre.

Dans ce groupe, vous pouvez faire part de vos abandons et de vos trouvailles dans le Tarn!

Le groupe du Tarn a 1291 membres.

Ils laissent sur leur page Facebook https://www.facebook.com/groups/1813372205547937/?fref=ts des indices qui permettent de trouver le ou les livres à rechercher.

1001 souvenirs de Casteljaloux. (1er partie)

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Casteljaloux, c'est la ville aux 1001 souvenirs.

Petite fille, Casteljaloux c'était la rue du Chalet avec son altéa dans lequel j'ai voulu grimper un jour. Ma robe d'alors en est revenue toute verte.

La rue du Chalet c'est aussi le voisin qui a tué mon seul et unique chat mais ce n'est que bien plus tard que j'ai su qu'il l'avait utilisé comme cible pour s'entraîner à la carabine à air comprimé.

La rue du Chalet, c'est aussi la voisine avec laquelle j'allais jouer, sans crainte de se faire accrocher par une voiture ou de se faire enlever.

La rue du Chalet, c'est aussi la boulangerie du Point du Jour où parfois le dimanche nous allions chercher les baguettes fraîches et les croissants au beurre, les meilleurs de tout Casteljaloux.

A suivre...

Guimaï.

 

Nouvelle rubrique à propos du Numérique

Rédigé par yalla castel - - 5 commentaires

 

 

Je souhaite proposer une rubrique abordant les problématiques du numérique.

En effet, je vais essayer de mener un réflexion sur les enjeux qui se retrouvent au cœur de nos sociétés et qui bouleversent profondément nos vies. Je ne prétends pas avoir une connaissance complète de ce domaine. Néanmoins, j'ai un intérêt certain pour l'informatique et pour les logiciels libres depuis plus de dix ans.

La prise de conscience de l'impact de nos pratiques quotidiennes de l'informatique et du numérique plus généralement sont encore très faibles. Pourtant, chacun de nous est concerné. Même les plus âgés ont un usage quotidien, ne serait-ce que pour garder le contact avec leur milieu familial.

Ainsi se présentent à nous toutes les difficultés qui s'attachent à ce domaine. L'apprentissage des outils informatiques (ordinateurs, téléphone, tablette, …) et leurs usages (logiciel, applications, internet,…). La sécurité de nos données personnelles (piratage, espionnage à grande échelle ), les petites arnaques (phishing). Les comportements sur internet ( étalage de notre vie privée) sont également des questions que nous pourrons aborder.

Sur tous ces sujets, j'essaierais d'apporter quelques lumières. J’appuierais mes explications sur des liens vers des sites spécialisés abordant ces problématiques avec pertinence.

Je compte mettre en valeur les logiciels libres, car je pense qu'ils constituent une solution pour toutes ces problèmes en respectant les utilisateurs. Ils correspondent parfaitement aux enjeux de notre 21 ème Siècle ( partage de la connaissance et respect de l'environnement ).

J'espère avoir de nombreux retours et questions à l'aide des commentaires.

Fil RSS des articles