Une triste nouvelle

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Serge Labadie a participé activement à la construction de l'hôpital H.S.A. à Manajary. (Madagascar)

Dès la première heure ce matin mardi 1er septembre, je recevais un message de Danielle Labadie qui m'apprenait la mort accidentelle de Serge, son époux.
 
Serge qui était un passionné de parapente, sky surf, ULM et planeur a eu un accident au décollage avec son planeur hier lundi à Condom dans le Gers en début d'après-midi. Il est mort sur le coup.
 
Ce 31 août au matin, je l'avais appelé au téléphone pour lui demander un renseignement. La communication n'étant pas très bonne, je lui disais que je le rappellerai plus tard...
 
Serge attendait avec impatience la fin du confinement à Madagascar et l'ouverture des liaisons aériennes pour revenir continuer et terminer les installations complexes de la distribution électrique de l'hôpital. Il était tout à son affaire avec compétence et précision.
 
Combien de fois n'est t-il pas venu chaque année et plusieurs mois! Du beau travail! Il savait combien je comptais sur lui! Il aimait le projet HSA. Il savait qu'il devait être là au moment de l'ouverture car j'avais besoin de ses compétences lorsque l'ensemble de l'hôpital fonctionnerait et prévenir ainsi d'éventuels désagréments de fonctionnement de départ.
 
Serge était un grand bricoleur et savait faire beaucoup de choses. Que n'a t-il pas fait fait à l'hôpital que je lui demandais.
 
Toute mon affection à son épouse Danielle, à ses enfants, à ses amis, à nos amis de l'ADRAR d'Anzex à laquelle il appartenait et par qui il avait connu le projet HSA.
 
Serge, un immense merci avec ces simples mots pour te rendre hommage et l'assurance de notre souvenir.
 
Reposes en paix!
 
Le père Jean-Yves

 

Retour aux vraies valeurs

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Le mois dernier, George Autefage, président de la Fédération française de Judo et disciplines associées du Lot-et-Garonne est décédé d'une leucémie. Voici un de ses derniers écrits:

 

Le système capitaliste s'impatiente car il a peur d'une chose. Que nous nous habituions à cette situation pas si négative que cela sur beaucoup d'aspects.

 

Car en vérité, la leçon qu'il y a à tirer de ce confinement est celle du retour aux vraies valeurs. Des choses simples comme se rendre compte qu'on a finalement besoin de très peu pour vivre.

 

Qu'on n'est pas obligé de consommer à outrance, donc on fait des économies.

 

Développer la solidarité; prendre du temps pour soi; se faire plaisir; se recentrer; se projeter; analyser; imaginer sa vie différemment; prendre le temps de discuter avec ses proches, observer la nature, faire du sport... Bref, revenir à des choses essentielles.

 

Évidemment, l'économie ne l'entend pas de cette oreille! D'où ces questions : Qui tient l'économie? Qui la produit? Et surtout qui en profite réellement?

 

En vérité, notre vrai capital est le temps...

 

En profitez-vous ou laissez-vous d'autres en profiter pour vous?

 

Leur plus grande ARNAQUE est ce fameux adage : Le temps c'est de l'argent!

 

Mais essentiellement pour ceux qui en ont d'autres qui se tuent à la tâche pour eux.

 

Récupérer son temps est une façon de récupérer une part de Liberté, ce que le système de consommation ne permet pas.

 

Il me semble que la prise de conscience globale qui se fait à travers la planète portera des fruits.

 

Mais nous savons aussi qu'une grande majorité retombera dans les anciennes habitudes car il y a une éducation de fond à mettre en place et comme je le dis souvent, cela passera par les enfants qui feront le monde de demain.

 

Commençons donc à réfléchir à ce que nous devons mettre en place en parallèle au système qui prépare déjà son retour tonitruant.

 

Que l'on s'y trompe pas...

 

Résistez!!!

 

Georges Autefage

 

Avril 2020

Noël d'ici et d'ailleurs

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Le marché de Noël d'ici et d'ailleurs s'est tenu du 7 au 10 décembre au deuxième étage du Centre Jean Monnet de Casteljaloux.  (Salle chauffée accessible par ascenseur)

 

Y ont participé: Le Secours Populaire Français, l'Atelier Art Pop, le CCFD Terre Solidaire, l'association Solidarité Femmes Internationale, la Goutte d'eau - Adrar et l'association culturelle de Poussignac qui participe à la reconstruction d'une école détruite par une éruption volcanique sur l'île du Cap Vert.

 

Pour en savoir plus:

 

http://www.solidaritefemmesinternationale.org/

 

https://www.unegouttedeau-adrar.org/

L'ACAT Marmande-Casteljaloux

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire
En Lot-et-Garonne, six groupes ACAT se réunissent régulièrement: à Agen, Miramont-de-Guyenne, Villeneuve-sur-Lot, Marmande-Casteljaloux, Nérac et Clairac.
 
Cette année, le groupe Marmande-Casteljaloux, s'est réuni régulièrement, les troisièmes mardis du mois, au presbytère de Casteljaloux au 38 rue de Veyries de 14h30 à 17 h.
 
Le programme de nos rencontres est basé autour de trois grands axes: Partage, Action, Prière.
 
Les actions principales de notre groupe cette année ont été de distribuer la lettre du mois de l'ACAT dans les paroisses de notre secteur pour mobiliser les chrétiens, d'organiser une rencontre ouvert à tous qui a eu lieu le 6 avril à Fauguerolles, d'écrire à un condamné à mort et soutenir Joseph en prison depuis trente ans.
 
Nous prions ensemble pour tous les condamnés et pour ceux qui sont torturés.
 
Nous vous proposons de rejoindre notre groupe à la rentrée de Septembre.
 
Appelez ou mettez vous en relation avec Marie-Thérèse Marchand:
 
Tel: 05 53 89 17 26 ou 06 07 96 00 76
 
 
44, rue de la République à MONTPOUILLAN

La nuit des veilleurs.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire
Partout dans le monde, les chrétiens sont appelés à veiller en soutien à 10 victimes de la torture. Dans le cadre de la journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture.Lors d’événements organisés près de chez eux, ou seuls en tout autre lieu, ils accompagnent les actions de plaidoyer et les relaient jusqu’au cœur de Dieu, dans une nuit où la prière se fait cri. Un cri mobilisateur.
 
Vingt-cinq personnes ont répondu à l'invitation du groupe ACAT Marmande-Casteljaloux le mercredi 26 juin de 18h30 à 19h45 en l'Eglise Notre Dame de l'Avance de Casteljaloux.
 

L’ACAT est une ONG oecuménique de défense des droits de l’homme créée en 1974. Association loi 1901, elle est reconnue d'utilité publique et d'éducation populaire. 

L'ACAT a pour but de combattre partout dans le monde les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, la torture, les éxécutions capitales judiciaires ou extra-judiciaires, les disparitions, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les génocides.
Elle assiste les victimes de tous ces crimes, notamment en se constituant partie civile devant les juridictions pénales et elle concourt à leur protection notamment par toutes actions en faveur du droit d'asile et de la vigilance à l’égard des renvois qui s’avéreraient dangereux.

L'ACAT fonde son action sur un réseau actif de 28 000 membres adhérents, donateurs et salariés.
 
Fil RSS des articles de cette catégorie