La machine à cauchemars

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

"La peinture de Goya nous apprend que les monstres sont partout. Ils se tapissent parmi les inquisiteurs, les militaires, les sorcières, les vieilles croyances ou les modernes espérances; dans le rire, dans les paroles de chansons, dans les fêtes, sous la lune et en plein jour.  La peinture de Goya nous apprend que, quoi qu'il arrive, l'humanité produit et produira du monstrueux, qu'elle est une machine à cauchemars. C'est effrayant, mais la peinture de Goya nous apprend aussi à l'admettre, à nous montrer lucides sur notre part d'ombre. (...) Dans sa plus célèbre gravure, Goya dessine un homme accablé à son secrétaire, assailli par des rapaces nocturnes. L'estampe est titrée en espagnol "El sueño de la gazon produce monstruos". Le terme "sueño" est ambivalent. Il peut vouloir dire que le sommeil de la raison engendre des monstres (...). Mais "sueño" peut aussi vouloir dire que le rêve de la raison engendre des monstres."

Source: "Les yeux de Mona" de Thomas Schlesser chez Albin Michel pages 168/169.

En juin pas de chagrin...

Rédigé par sadys - - Aucun commentaire

... et en juillet fais ce qu'il te plaît...

A droite le parti dominant est le RN. A gauche la France insoumise.

Il est reproché à Mélanchon de ne pas condamner le Hamas.

A droite rares sont ceux et celles qui condamnent Israël et la guerre menée depuis 1948 contre les Palestiniens.

Avant de mourir j’espère que les historiens m’expliqueront pourquoi François Mitterrand a engagé la France dans la première guerre du golfe qui a mis fin au régime de Saddam Hussein et sauvé, consolidé le régime iranien. 

Avant de mourir j’espère que les historiens m’expliqueront pourquoi les Américains, les Français et les Anglais ont installé au pouvoir les talibans en Afghanistan. 

Je partage enfin ce matin avec qui voudra le lire le lien suivant:

https://www.cairn.info/revue-internationale-et-strategique-2004-4-page-17.htm

Le sionisme est un socialisme nationaliste qui porte en lui la guerre comme le ciel porte l’orage depuis la création d’Israël. 

jfsadys, Bastia, vendredi 14 juin, 9h30. 

Le ciel est bleu, le soleil lumineux, les oiseaux joyeux, la mer magnifique. Tout semble pour le mieux dans le meilleur des mondes. Les personnes qui m’entourent vaquent à leurs occupations comme si de rien n’était.

 

Les yeux de Mona

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire

"Les yeux de Mona" est un livre de 485 pages écrit par Thomas Schlesser* et édité chez Albin Michel.* 

Le fil conducteur de ce roman est le suivant: un grand-père apprend que sa petite fille élève d'une école primaire parisienne est atteinte d'une maladie des yeux. Dans les deux mois qui vont suivre elle va perdre la vue et vivre alors le reste de sa vie dans le noir. Il décide avec l'accord des parents et de l'enfant de l'emmener chaque mercredi après-midi dans un grand musée de Paris et de lui faire découvrir 52 chefs d'oeuvre de peinture. Pour lui permettre d'acquérir avant de sombrer dans les ténèbres des souvenirs lumineux. 

Nous allons en leur compagnie nous rendre au Louvre, au musée d'Orsay et à Beaubourg.

Le scénario est le même à chaque fois. Le grand-père demande à sa petite fille de s'approcher de l'oeuvre qu'il a choisi de lui faire découvrir. Il lui demande de regarder le tableau de peinture durant quinze minutes en silence. Ensuite il interroge l'enfant pour qu'elle s'exprime et lui dise ce qu'elle a ressenti. Nous découvrons alors la perception de l'enfant pour chacune de ses découvertes d'oeuvres d'art célèbre. Le grand-père l'écoute, lui pose parfois des questions pour lui demander de préciser tel ou tel point de ses remarques. Puis ensuite nous pouvons lire une quarantaine de lignes écrites en italiques qui donnent des informations sur les peintres concernés, sur l'époque à laquelle  ils ont vécu, sur les techniques utilisées. Puis le grand-père délivre son point de vue sur le tableau et son auteur et donne des pistes de réflexion à l'enfant pour donner un sens à ce qu'ils font ensemble de tableaux en tableaux, de musées en musées. 

"Les yeux de Mona" est un livre qui a une couverture dont le rabat se déplie pour présenter une photo couleur de chaque oeuvre évoquée. 

Pourquoi lire et faire lire ce livre? Parce qu'il repose de mon point de vue sur une idée de Dostoïvski: "La beauté sauvera le monde". (Dans son roman "L'idiot".)

La lecture de ce livre c'est une sorte d'anti-dote aux ténèbres qui montent dans le monde d'aujourd'hui et qui chasse notre crainte que la lumière s'éteigne dans le monde de demain. 

Extraits du livre

Le grand père cite le philosophe Alain à sa petite fille: "C'est un devoir envers les autres que d'être heureux." (Page 43)

Le grand-père et la petite fille: 

" (...) Face au destin, il faut cultiver le détachement. 

- C'est quoi le détachement?

- C'est une qualité qui consiste à ne pas être esclave des ses émotions et à savoir les tenir à une distance respectable." (Page 51)

"Les yeux de Mona" aux éditions Albin Michel, mars 2024. ISBN 978-2-226-48716-2. Prix: 22,90€

* Thomas Schlesser est né à Paris le 8 décembre 1977. Il est historien de l'art, écrivain et directeur de la Fondation Hartung-Bergman.

Les droites françaises

Rédigé par yalla castel - - 6 commentaires

Classification des trois droites françaises conçue par René Rémond * : 

 

Conservatrice et catholique ou légitimiste.


 Bonapartiste ou nationaliste, étatiste et centralisatrice 


Orléaniste ou libérale, décentralisatrice et pro-européenne

 

 

*René Rémond, est né le  à Lons-le-Saunier et il est mort le

 

 

Maxime TANDONNET

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Guerre civile espagnole, destruction de la ville de Guernica le 26 avril 1937.

 

Voici le début du texte publié le 23 mars 2024 par Maxime Tandonnet sur son blog personnel:  

 

"Moscou a été frappée hier par un attentat terroriste du genre de ceux qui ont ensanglanté la France en 2015. La Russie est historiquement, culturellement, intellectuellement, littérairement, musicalement, l’amie intime de notre pays et son alliée de toujours. Nous souffrons pour elle, dans notre chair, pour cette Russie éternelle que nous aimons passionnément. Ses dirigeants politico-militaires actuels sont d’ignobles mafieux corrompus qui recourent aux plébiscites truqués. Ils lancent des guerres sanglantes et lâches contre des Etats faibles (...)"

 

Lire la suite sur le lien ci-dessous:

 

https://maximetandonnet.wordpress.com/2024/03/23/russie-occident-la-guerre-des-laches-des-minables-et-des-imbeciles/

 

Qui est Maxime Tandonnet, voir lien ci-dessous:

 

https://maximetandonnet.wordpress.com/mon-parcours/

 

 

Fil RSS des articles de cette catégorie