Ennemi

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire


 "Ce n’est pas vous qui désignez l’ennemi, c’est lui qui vous désigne. Vous aurez beau lui faire toutes les démonstrations d’amitié que vous voudrez, du moment qu’il veut que vous soyez son ennemi, vous l’êtes. Et il vous empêchera même de cultiver votre jardin".

Julien Freund

https://fr.wikipedia.org/wiki/Julien_Freund

L'époque

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

 

"Pendant deux ans, de novembre 2015 à mai 2017, Mathieu Bareyre et Thibaut Dufait, son ingénieur du son, ont arpenté les rues de Paris pour y capter l'esprit de "l'époque". Chaque nuit, inlassablement, ils ont interrogé des jeunes de dix-huit à vingt-cinq ans." (...)

" "L’Époque" ne raconte pas une histoire. Il ne raconte pas non plus l'Histoire." (...)

" "L’Époque" filme des fragments poétiques de nuit. C'est ce qui fait sa beauté. C'est ce qui fait aussi sa limite. Au son de Nekfeu et de Vivaldi, "L’Époque" est une accumulation kaléidoscopique de courtes saynètes, de rencontres improbables, sans autre fil conducteur que celui de cette nuit et des substances euphorisantes qu'on y consomme. Parmi toutes ces silhouettes s'en distingue une, inoubliable. Sous ses couches de vêtements, on hésite sur son sexe. Rose a la langue bien pendue, un humour à toute épreuve. Française d'origine africaine, elle vomit les contrôles d'identité à répétition qui foulent au pied sa citoyenneté. Place de la République, face aux CRS impassibles, ce Gavroche du vingt-et-unième siècle a les traits d'une Marianne en colère."

Source: http://www.allocine.fr/film/fichefilm-262956/critiques/spectateurs/

Ce film d'une heure trente m'a confirmé ce que je ressens depuis longtemps maintenant: dans notre pays il n'existe pas une jeunesse mais des jeunesses différentes. Ces jeunesses sont minoritaires dans le pays, dans la pyramide des âges. Il y a beaucoup de jeunes en difficultés même dans des milieux favorisés. Les causes des difficultés sont multiples. Notre pays ne semble pas beaucoup se préoccuper des jeunesses qui sont notre futur et nos bâtons de vieillesse. Ils ont du mal à faire "leur trou", à trouver une place dans notre société, à accéder à des postes de responsabilités.

jfs

Lettre ouverte à mes grands enfants.

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire
Voici venu le temps pour moi de me retirer, de m'effacer. Vous êtes grands maintenant. Vous avez des enfants. Vous êtes dans la vie active. C'est vous désormais qui écrivaient aujourd'hui et demain. J'ai fait mon temps. A vous désormais de faire le vôtre.  A l'approche des fêtes de Noël voici le cadeau que je vous offre cette année:
 
 
 
"Quand je m'y suis mis quelquefois à considérer les diverses agitations des hommes et les périls et les peines où ils s'exposent (...) j'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose qui est de ne pas savoir demeurer en repos dans une chambre." (Blaise Pascal)

 "Nous ne nous contentons pas de la vie que nous avons en nous et en notre propre être: nous voulons vivre dans l'idée des autres d'une vie imaginaire et nous nous efforçons pour cela de paraître. Nous travaillons incessamment à embellir et conserver notre être imaginaire et négligeons le véritable." (Blaise Pascal)

 "D'où vient donc cet écoeurement, ce mal-être qui se loge aussi bien dans la tête, dans la sensibilité, dans les tripes et qui emplit notre bouche de nausée? (...) On ne voit partout que corruption, injustice, odeur de mort. L'amour? Un mensonge vide de sens. La haine habite la planète, et jusque dans mon propre coeur." (Soeur Emmanuelle)
 
« Que le coeur de l’homme est creux et plein d’ordure. » (Blaise Pascal)

« Je ne connais pas le coeur d’un criminel mais celui d’un honnête homme et ce que j’y vois m’épouvante! » (Joseph de Maistre)

"Les trois démons humains selon les Romains: libido sentiendi, libido sciendi, libido dominandi. L'envie de sentir, l'envie de savoir, l'envie de dominer. " (Soeur Emmanuelle)

« Le pessimisme de la connaissance n’empêche pas l’optimisme de la volonté » (Antonio Gramsci)
 
" Tout le malheur des hommes vient de ce malentendu: Ce que Dieu prête tu dois savoir le rendre. Aucune chose sur terre ne t'appartient vraiment. Ni ta patrie dont tu parles ni la tombe qui te fera poussière parmi la poussière." (Yasmina Khadra)
 
"Les temps sont mauvais, soyons bons." (Saint Augustin)
 

Jean-François Sadys

Zoom sur Vincent Arpoulet

Rédigé par yalla castel - - 3 commentaires

Vincent Arpoulet a été élève du primaire à Labastide Castel Amouroux puis au Grézet Cavagnan ; ensuite collégien au Mas d'Agenais, lycéen à Val-de-Garonne. Il est actuellement élève en Master de relations internationales à la Sorbonne.

Voici son premier article pour le média "Le vent se lève":

"Le 20 février 2019, Lenín Moreno, président de l’Équateur, annonce avoir obtenu 10,2 milliards de dollars de crédits de la part d’organismes internationaux tels que le Fonds monétaire international (FMI) ou la Banque mondiale, entre autres. « Nous allons recevoir plus de 10 milliards de dollars à des taux inférieurs à 5 % en moyenne et sur des durées jusqu’à 30 ans », précise-t-il. Moreno justifie cet accord par la mauvaise gestion des dépenses publiques dans le cadre des politiques publiques mises en place par son prédécesseur, Rafael Correa. Anna Ivanova, chef de mission du FMI pour l’Équateur, explique ainsi que cet accord vient encourager les principaux objectifs du gouvernement équatorien, à savoir créer une économie « plus dynamique », par le biais de mesures visant à favoriser la compétitivité entre les entreprises, assouplir la fiscalité et renforcer les structures de l’économie dollarisée."

Lire la suite ici...

Fil RSS des articles de cette catégorie