Météo politique

Rédigé par yalla castel - - 5 commentaires

Les personnes qui acceptent de parler politique avec moi me disent:

– « Je ne veux pas Marine Le Pen présidente ». Quand je demande pourquoi ils me répondent qu’elle n’est pas à la hauteur de la fonction.
– D’autres me disent « Je ne veux pas Mélanchon président ». Quand je demande pourquoi ils me répondent qu’il y a quelque chose qui les gêne dans sa façon d’être, de dire, de faire.
– Celles et ceux qui votaient PS me disent qu’ils sont déçus des années Mitterrand, Jospin, Hollande, Valls. Ils ajoutent qu’ils ont l’impression qu’il n’y a plus de leader au PS. Et plus d’idées.
-Celles et ceux qui votaient LR me disent qu’ils en ont marre des querelles des petits chefs et qu’ils ont l’impression que le parti s’il n’est pas en panne de candidats est par contre en panne d’idées.
– Celles et ceux qui sont de sensibilité écolo me disent qu’ils ne se reconnaissent pas dans les responsables politiques écologistes de notre pays.
– Beaucoup me disent qu’ils ne votent plus et certains me disent qu’ils votent encore mais blanc ou nul.

C’est pour moi une situation nouvelle que je n’avais jamais connue avant.

André Lugardon

5 commentaires

#1  - FA a dit :

pas étonnant y a trop de mensonges et d'arnaques!

Répondre
#2  - Colibri Cx a dit :

Oui et ça se voit et ça s'entend avec la multiplication des chaînes de télé et des stations de radio d'infos en continue.

Répondre
#3  - Mi♭ a dit :

L'actualité focalise en ce moment l'Italie et ses gouvernants aux méthodes musclées, insoutenables.
Les représentants du Gouvernement français y sont allés de leur ritournelle à ce propos. Je les aurais approuvés si à Calais, à Vintimille, au Col de l'Echelle/Briançon, au Canal St Martin entre autres, ils avaient été plus humains, plus inclusifs, moins démagogues.
Par ailleurs dans les mises en place des règlements Européens je n'ai pas eu l'impression que l'équité et l'humanité aient été à la base de leurs décisions, qui leur servent aujourd'hui de voile de "dignité" justement dénoncé comme hypocrite par ceux qui subissent l'opprobre !
NB : Je ne défends en rien, mais en rien, les choix des Italiens.

Répondre
#4  - Colibri Cx a dit :

J’ai l’impression parfois d’être en face d’un rouleau compresseur idéologique. C'est la faute des pauvres s'ils sont pauvres, c'est la faute des chômeurs s'ils s'éternisent dans le chômage, c'est la faute des migrants s'ils migrent, c'est la faute des assos qui font de l'humanitaire si tout va de plus en plus mal etc...etc... Je comprends votre réaction et je l'approuve.

Répondre
#5  - Mi♭ a dit :

Les incursions illégales de notre Gendarmerie en territoire italien, du côté de la vallée de la Roja, viennent encore d'être dénoncées par OXFAM Italie.
Si l'extrême droite italienne (Salvini) donne envie de vomir à notre gouvernement, je crois qu'en retour nous avons des fonctionnaires qui n'ont aucun scrupule face à la recherche des migrants, fût-ce dans le territoire et même dans les locaux publics des voisins, sans signaler leur intervention, dans la plus grande clandestinité ! Nos gendarmes ne manquent pas d'imagination quand ils découpent les semelles des savates que ces pauvres migrants, souvent mineurs et seuls, portent par ces chemins montagneux pour courir après leur but de regroupement familial en général. Ce n'est pas avec une telle attitude que l'on peut prétendre plus de vertu et plus d'accueil de la part du pays voisin.

Par ailleurs je lis aujourd'hui un courrier du cardinal Burke, américain, cher aux ultra conservateurs et co-auteur des "dubbia" des objections faites aux interventions du pape François, lettre qui demande au directeur du journal Avenire de publier ses objections au titre du droit- de réponse et de réparation aux diffamations que ce journal diffuse à son sujet. Le rédacteur en chef s'est exécuté partiellement mais a maintenu l'objectivité des textes remis en cause par le cardinal et a souligné que les atteintes que ce cardinal et ses compère portent au pape sont autrement plus graves et incompréhensibles voire même irréparables en ce qui concerne la loyauté et la clairvoyance du pape ainsi remise en cause par ceux qui veulent maintenir l'Eglise de toujours !!!

Qu'un cardinal veuille faire la leçon de moralité et de théologie au pape c'est peu fréquent et insupportable mais qu'un politique d'extrême droite veuille donner des leçons au pape comme l'actuel ministre de l'Intérieur italien et de facto premier ministre c'est encore plus abominable d'autant plus que l'on est dans un pays qui s'est prétendu longtemps être le plus catholique.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot nftn ?