Nantes (1)

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Nous avons connu une époque où, si nous ne voulions pas que notre voiture soit volée, il nous était conseillé d’en tatouer les vitres à nos frais. Les voitures continuant à être volées, il nous a été conseillé d’installer à nos frais une alarme électronique. Les voitures continuant à être volées, il nous a été conseillé d’installer à nos frais une puce électronique permettant de tracer la voiture par GPS. Les voitures continuent à être volées…

Nous avons connu une époque où les compagnies d’assurance nous conseillaient de mettre une porte blindée à nos maisons et des barreaux aux fenêtres puis, les cambriolages continuant malgré tout, il nous a été conseillé d’installer à nos frais une alarme sonore. Maintenant il nous est proposé de mettre nos maisons sous vidéo surveillance consultable jour et nuit sur nos smartphones. Quelle sera la prochaine étape?

Organiser une fête, un spectacle devient de plus en plus compliqué au niveau associatif. Secouristes exigés à nos frais, les pompiers se déplaçant de moins en moins pour rester sur place le temps d’une animation « associative » surtout si l’asso est petite. Service de sécurité fortement conseillé.

Demain pour nous  promener en ville en toute sécurité faudra-t-il se payer un garde du corps?

La famille qui nous accueille actuellement à Nantes en ce moment nous affirme que le bilan du mois de juillet à Nantes est le suivant:

– une bibliothèque de quartier détruite par un incendie criminel.
– une station service détruite par un incendie criminel.
– deux cents voiture incendiées (dont celle du Maire me dit-on ?)
– Un morceau de Lycée professionnel détruit par un incendie criminel.

L’immigration et l’islamisation n’expliquent pas uniquement ce phénomène de société qui dure maintenant depuis des années.

Il y a d’autres raisons mais feront-elles l’objet d’un débat public et électoral?

Allons-nous nous ressaisir collectivement?

Il n’y a pas que des problèmes. Il n’y a que des solutions. (1)

« Quand les paroles apaisantes se font rares, quand l’écriture, la lecture sont balayées par des vagues déferlantes sans fin d’images et de sons terribles à voir et à entendre, quand la prière n’est plus au goût du jour, alors la violence triomphe, sans plus aucune limite et retenue. »

Colibri Cx

 

(1) "Il n’y a pas que des problèmes. Il n’y a que des solutions" est une phrase qui revenait souvent dans la bouche de Paul Maureille. Il était né en 1908 à Tulle dans une famille d'ouvriers de la métallurgie et d'ouvriers agricoles. Il est décédé en 2008 à Talence. Il est un des derniers Français à avoir rencontré Jean Moulin avant son arrestation. Il fut Inspecteur d'Académie à Agen où il représenta le Comité National de Résistance. Auparavant il avait été en poste à Perpignan d'où il contrôlait les passages en Espagne avec un réseau communiste. Il fut un opposant à René Haby quand il était Inspecteur d'Académie à Bordeaux.  En fin de sa carrière il fut nommé Inspecteur Général d'histoire et  uniquement dans les lycées agricoles. Il ne croyait pas au collège unique version Haby . Il fut proposé comme recteur à Alger mais refusa. Il a été l'un des fondateurs avec Marc Sangnier du Sillon. https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Sillon

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot collo ?