Hier aujourd'hui demain

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Le point de vue de Bahram Saleh, président de la République d’Irak.

Dans son livre « Les vérités cachées de la guerre d’Algérie » aux éditions Fayard, Jean Sévilla fait la citation suivante: « Nous allons vers un Diên Biên Phu diplomatique ». Page 222. Remarque faite par Robert Lacoste le 8 mai 1958.

Plus loin dans le livre cette expression reviendra sous les deux formes suivantes: « Diên Biên Phu politique » et « Diên Biên Phu intellectuel ».

Ces trois remarques peuvent-elles s’appliquer à la situation présente de notre pays? à la situation présente en Algérie? Au Moyen Orient?

Depuis 1961 la télévision n’a pas cessé de prendre de l’importance dans notre vie et l’horreur, la violence, la barbarie y sont banalisées à longueur de journées, de semaines, de mois, d’années.

Nous nous habituons à tout. Surtout si ça arrive aux autres

Nous nous sommes habitués aux accidents de voitures, du travail, aux violences conjugales, aux cancers de plus en plus nombreux, aux suicides, aux états de guerre permanents de certains pays où les premières victimes sont les civils.

Nous nous sommes habitués à la troisième guerre mondiale en morceaux dans laquelle nous sommes entrés depuis 1989.

Nous sommes souvent habités par un grand sentiment d’impuissance devant le cours des événements tragiques du monde d’aujourd’hui.

Certains d’entre nous en mourront.

Beaucoup survivront.

Les êtres humains ont la vitalité du chiendent.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot elgrw ?