La girouette

Rédigé par yalla castel - - 3 commentaires

"Ce n’est pas la girouette qui tourne mais le vent." Edgard Faure

Le vent de l’Histoire a tourné. Les Américains et leurs alliés ont gagné la guerre froide. Et ce qui nous avait été annoncé comme la promesse d’un avenir radieux de bonheur et de prospérité a tourné au cauchemar dans certains pays. Depuis 1989 nous assistons à une multiplication de conflits dans le monde dont les principales victimes sont les civils. Un vent mauvais semble souffler sur toute notre planète. Les atrocités, les crimes contre l’humanité sont de retour ici et là.

Les droites françaises sont divisées, les gauches aussi, l’Europe aussi, le monde aussi. Les temps sont devenus incertains. Chacun de nous doit revoir sa copie intérieure, ré initialiser le disque dur de ses convictions personnelles.

L’existence de nombreuses bombes atomiques dissuadent les chefs d’états d’un conflit nucléaire mondial mais paradoxalement favorise toutes les autres formes de guerres. L’homme est inventif en la matière.

Pour le moment Trump n’est pas Hitler ou Mussolini, Poutine n’est pas Lénine ou Staline. La Corée du Nord n’a pas été envahi, ni le Mexique ni le Vénézuela. Mais il est difficile de discerner comment va s’organiser le monde de demain.

Malgré les doutes, les craintes, des femmes et des hommes aujourd'hui enocre conservent au corps et au coeur l’espoir d’un avenir meilleur à ré inventer.

Depuis la nuit des temps il y a une chose qui n’a jamais changé: tout change tout le temps. Et « Rien n’est jamais acquis à l’homme sauf sa peine ».

3 commentaires

#1  - Mi♭ a dit :

Et à chaque jour suffit sa peine et ses larmes !
Les armes sont source d'un commerce profitable pour ceux qui les font produire et les vendent ainsi que pour les Etats qui équilibrent leur balance commerciale, quitte à faire de belles cérémonies avec remise de médailles et autres reconnaissances de la Nation ou larmes de crocodile, lorsqu'un de ses "enfants" en est victime, peu leur chaud les victimes innocentes des pays les plus pauvres de la planète.
Dieu merci des sentinelles ont toujours existé et entraînent au "combat" pour le désarmement par des méthodes pacifiques, inspirées de la Non Violence.
Les ouvriers sont piégés et ont de scrupules qui les empêchent de bien dormir (cf les anciennes usines de dynamite "civile," pour l'exploitation de carrières en Sardaigne, qui ont été transformées par l'industriel allemand qui les a rachetées et qui aujourd'hui (chantage à l'emploi) produisent des grenades offensives notamment pour les belligérants du Yémen).

Répondre
#2  - Fadom a dit :

Bien vu ce texte est tout a fait dans mes convictions et mon état d'esprit actuel.

Répondre
#3  - jfs a dit :

Merci Emilio, merci Dominique de vos commentaires. Voici la version que je vais envoyer au Journal Paroissial de Limoges:

Du vent mauvais qui souffle actuellement sur le Monde

« Ce n’est pas la girouette qui tourne mais le vent." Edgard Faure
Le vent de l’Histoire a tourné. Les Américains et leurs alliés ont gagné la guerre froide. Et ce qui nous avait été annoncé comme la promesse d’un avenir radieux de bonheur et de prospérité a tourné au cauchemar dans certains pays. Depuis 1989 nous assistons à une multiplication de conflits dans le monde dont les principales victimes sont les civils. Un vent mauvais souffle sur toute notre planète. Les atrocités, les crimes contre l’humanité sont de retour ici et là.

Les droites françaises sont divisées, les gauches aussi, l’Europe aussi, le monde aussi. L’Église catholique est elle aussi dans la tourmente. Les temps sont devenus incertains. Chacun de nous doit revoir sa copie intérieure, ré initialiser le disque dur de ses convictions personnelles.

L’existence de nombreuses bombes atomiques dissuadent les chefs d’états d’un conflit nucléaire mondial mais paradoxalement favorise toutes les autres formes de guerres. L’homme est inventif en la matière.
Pour le moment Trump n’est pas Hitler ou Mussolini, Poutine n’est pas Lénine ou Staline. La Corée du Nord n’a pas été envahi, ni le Mexique ni le Vénézuela. Mais il est difficile de discerner comment va s’organiser le monde de demain.

L’Europe peut-elle imploser comme l’ex Urss? l’ex Yougoslavie? La France peut-elle se balkaniser? se libaniser? Avant les interventions militaires occidentales en Afghanistan Al Qaïda n’existe pas vraiment. Avant les interventions militaires occidentales en Irak Daesch n’existe pas vraiment. Dans des temps plus anciens encore, dans l’Egypte de Nasser les frères musulmans sont en prison et personne ne touche à un cheveu d’un copte.
Nous assistons à une alliance de fait USA/Israël/Arabie saoudite. Trois pays où trois religions différentes jouent un grand rôle dans les décisions politiques de leurs gouvernants. Qui sont nos amis aujourd’hui? nos alliés? Trump peut-il mettre la France à genoux? Poutine peut-il mettre la France à genoux?

Un vent mauvais souffle sur le Monde...

Malgré les doutes, les craintes, des femmes et des hommes aujourd'hui encore conservent au corps et au coeur l’espoir d’un avenir meilleur à ré inventer.



Chant pour la belle saison

Rien ne ressemble plus à l’inspiration
Que l’ivresse d’une matinée de printemps,
Que le désir d’une femme.
Ne plus être soi, être chacun.
Poser ses pieds sur terre avec agilité.
Savourer l’air qu’on respire.
Je chante ce soir non ce que nous devons combattre
Mais ce que nous devons défendre.
Les plaisirs de la vie.
Le vin qu’on boit avec des camarades.
L’amour.
Le feu en hiver.
La rivière fraîche en été.
La viande et le pain de chaque repas.
Le refrain que l’on chante en marchant sur la route.
Le lit où l’on dort.
Le sommeil, sans réveils en sursaut, sans angoisse du lendemain.
Le loisir.
La liberté de changer de ciel.
Le sentiment de la dignité et beaucoup d’autres choses
Dont on ose refuser la possession aux hommes.
J’aime et je chante le printemps fleuri.
J’aime et je chante l’été avec ses fruits.
J’aime et je chante la joie de vivre.
J’aime et je chante le printemps.
J’aime et je chante l’été, saison dans laquelle je suis né.
Robert Desnos
https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Desnos


Pour que nos vies de demain prennent naissance

Seigneur , au seuil de cette nuit ,
Nous venons te rendre l'esprit
Et la confiance .
Bientôt nous ne pourrons plus rien ;
Nous les mettons entre tes mains
Afin qu'en toi nos vies demain
Prennent naissance .
Ce jour en train de décliner ,
Tu nous donne de le tourner
Vers le mystère
Que fit le premier soir avant
La première aube sur les temps,
Et chaque soir au soir suivant dit ta lumière .
Rappelle toi lorsque tu vins
Dans le vent de nuit au jardin
De la genèse ,
Afin que l'homme trouve au coeur
Un nouveau jour , plus intérieur ,
Qui le rappelle à son Seigneur ,
Quand l'autre baisse .
Tu ne l 'as pas abandonné ;
Ton esprit de feu dans la nuée
Resta fidèle .
Et puis le ciel s'est découvert ,
Quand tu pris chair de notre chair ,
Quand tu donnas à l'univers
Sa nuit nouvelle
Surtout , Jésus , rappelle-toi
Descendant encore plus bas ,
A la mort même :
Puisque tout est renouvelé ,
Laisse ce soir nos coeurs aller
Dans cette paix que tu promets
A ceux qui t'aiment

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot utuu ?