Zoom sur Vincent Arpoulet

Rédigé par yalla castel - - 3 commentaires

Vincent Arpoulet a été élève du primaire à Labastide Castel Amouroux puis au Grézet Cavagnan ; ensuite collégien au Mas d'Agenais, lycéen à Val-de-Garonne. Il est actuellement élève en Master de relations internationales à la Sorbonne.

Voici son premier article pour le média "Le vent se lève":

"Le 20 février 2019, Lenín Moreno, président de l’Équateur, annonce avoir obtenu 10,2 milliards de dollars de crédits de la part d’organismes internationaux tels que le Fonds monétaire international (FMI) ou la Banque mondiale, entre autres. « Nous allons recevoir plus de 10 milliards de dollars à des taux inférieurs à 5 % en moyenne et sur des durées jusqu’à 30 ans », précise-t-il. Moreno justifie cet accord par la mauvaise gestion des dépenses publiques dans le cadre des politiques publiques mises en place par son prédécesseur, Rafael Correa. Anna Ivanova, chef de mission du FMI pour l’Équateur, explique ainsi que cet accord vient encourager les principaux objectifs du gouvernement équatorien, à savoir créer une économie « plus dynamique », par le biais de mesures visant à favoriser la compétitivité entre les entreprises, assouplir la fiscalité et renforcer les structures de l’économie dollarisée."

Lire la suite ici...

3 commentaires

#1  - MI♭ a dit :

Le vent en poupe, avec yallah castel !
Je ne connaissais pas bien entendu, cet organe d'information qui me semble très éclairant, donc intéressant.
Comme souvent derrière ces politiques favorables aux capitalistes, il y a les financements "capitalistes" des organes de presse.
Des acteurs courageux, aux mains nues résistent comme ils peuvent à ces emprises et font tout de même progresser la population en luttant contre les injustices (déprédations, pollutions, dégradations multiples d'imposent en toute impunité).
Ce n'est donc pas pour rien que les néo-libéraux s'empressent de contrôler "la Justice et la Presse", des intermédiaires qui du coup font revenir les "injustices" toujours au détriment des plus "dégarnis", des sans voix et sans voies, malgré les promesses des richesses nationales, que certains s'accaparent !

Répondre
#2  - sadys a dit :

Merci de votre commentaire Mi

Répondre
#3  - sadys a dit :

Merci de votre commentaire Mi bémol.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot yhvu ?