Serge Halimi (3)

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

L'historien n'a pas pour rôle d'exalter ou de condamner, il explique.

Il est devenu habituel d'imputer à Lénine et à Staline les millions de victimes des réquisitions agricoles des années 1920 et 1930. On rappelle moins souvent que le furent le libre-échange et le marché, pas la collectivisation des terres, qui provoquèrent le décès d'un million et demin d'Irlandais entre 1846 et 1849. Sait-on aussi que Churchill porte une lourde responsabilité dans la mort de 3 milions de Bengalis en 1943, à qui il avait reproché de "se multiplier comme des lapins" ? Il préféra en effet envoyer les réserves alimentaires vers les troupes britaniques, déjà largement pourvues, plutôt que vers les populations faméliques. La faminequi décima ces "indigènes" ne le troubla pas: le gouverneur britanique avait assuré Londres qu'elle "ne représentait pas une menace sérieuse pour la paix puisque ses victimes sont entièrement passives" .  L'oubli progressif de ces faits permet de mesurer qui a gagné la bataille des idées.

En décembre 2005, excédés par d'incessantes interventions politiques et judiciaires  dans l'appréciation des événements du passé, y compris sous forme de "lois mémorielles" , plusieurs grands historiens, au nombre desquels Pierre Vidal-Naquet, ont rappelé quelques principes essentiels: "L'historien n'accepte aucun dogme, ne respecte aucun interdit, ne connaît pas de tabous. Il peut être dérangeant. L'Histoire n'est pas la morale. L'historien n'a pas pour rôle d'exalter ou de condamner, il explique. L'Histoire n'est pas l'esclave de l'actualité. L'historien ne plaque pas sur le passé des schémas idéologiques contemporains et n'introduit pas dans les événements d'autrefois la sensibilité d'aujourd'hui."  De tels principes définissent l'ambition de cet ouvrage ( Manuel d'Histoire critique, numéro spécial hors série du Monde diplomatique).Par les temps qui courent, ils donent toute la mesure du sa liberté.

Serge Halimi dans "Manuel d'Histoire critique", numéro hors série du "Monde diplomatique".

Classé dans : histoire - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot qtlzka ?