Ils ont des yeux et ...

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

Il y a ce que je vois,

Il y a ce que je ne vois pas.

 

Et même si je crois tout voir

je ne vois que très peu.

 

Je ne vois que par la lumière

selon la lumière,

 

par mes yeux,

selon mes yeux

et selon l'état de mon corps.

 

Il y a ce que je crois voir qui n'est pas ce qui est :

seulement la projection de ma culture, de ma famille;

de mon appartenance à une classe sociale,

selon les mots que je connais,

selon ce que j'ai déjà vu,

selon ce que je veux voir et ce que je ne veux pas voir.

 

Gare à l'invasion d'images du temps présent qui remplit nos yeux et nos inconscients sans répit !!!

 

Comment pourrions-nous juger du présent et encore mieux de l'avenir si nous ne voyons que si peu ?

 

Ne pas juger les autres,

Ne pas se juger soi-même,

Quelle chance !

Quelle libération !

 

Et ainsi il nous reste du temps pour rire, chanter, écouter les autres et prier Dieu.

Classé dans : poésie - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot ovhthi ?