Disque dur à ré-initialiser

Rédigé par yalla castel - - 3 commentaires

Nous devons apprendre à ré initialiser le disque dur de nos certitudes.

L’effondrement de l’ex URSS nous a été annoncé comme la fin de l’Histoire et le triomphe de la démocratie.

L’élection démocratique de Poutine, Trump, Erdogan, Bolsaro, Johnson et bien d’autres élections démocratiques par ailleurs dans le monde nous invitent à tempérer notre enthousiasme démocratique.

L’effondrement de l’ex URSS s’est fait sans violence, sans guerre civile, sans massacres de masse, sans déportations de masse vers la Sibérie. La réunification de l’Allemagne s’est faite elle aussi sans violence sans guerre civile sans camp de ré éducation. Les partis communistes d’Europe se sont considérablement affaiblis ainsi que les partis socialistes par ricochet.

Les questions qui se posent aujourd’hui en France sont par exemple les suivantes:

Jusqu’où les droites vont-elles se déchirer entre elles?

L’Europe peut-elle imploser comme l’ex URSS et l’ex Yougoslavie?

Les débats publics de notre époque sont souvent sur l’immigration, l’insécurité, le chômage, le trou de la sécu, les retraites, l’école, le terrorisme, l’islamo-fascisme, la burqa, le voile, le nikab, le burkini, le grand remplacement.

Et puis voilà soudain qu’un virus de la grippe plus méchant que celui que nous connaissions jusqu’à présent envahit nos écrans de télé, nos écrans d’ordi, nos écrans de smartphone. Il se répand à une vitesse incroyable.

L’Evêque nous donne de nouvelles consignes pour nos rencontres et nos messes: ne vous touchez pas, ne vous embrassez pas, ne vous prenez pas dans les bras. Nous observons le prêtre: il tousse beaucoup, il se mouche, il n’a pas de gants. Est-il bien prudent d’aller communier?

Depuis quelques jours je fais les courses en grande surface entouré de personnes de plus en plus nombreuses à porter des masques, des gants. De plus en plus de personnes refusent de me serrer la main, de m’approcher. Des écoles ferment et renvoient les enfants chez eux. Des Epahd refusent aux adultes de rentrer voir leurs parents. D’anciens élèves me disent « ils vont fermer ma salle de sport, mon salon de coiffure, mon magasin ». D’anciens collègues se demandent s’il faut poursuivre les activités chorale.

Israël refuse que notre prêtre et ses pélerins viennent en Terre Sainte. Le voyage est annulé.

Est-ce que tout cela va faire pschittt et s’arrêter aussi vite que c’est parti ou prendre encore plus d’ampleur? Comment dois-je me comporter avec mes enfants et petits enfants? Est-ce bien prudent d’aller voter le week-end prochain?

Ce soir je suis inscrit à un grand repas organisé par une association humanitaire dois-je y aller ou annuler?

Je suis en âge de mourir de cette nouvelle grippe. Ah zut de zut je commençais à aimer la vie que j’ai. Je suis pas prêt à la quitter . Mon Dieu laissez-moi vivre encore un peu.

Voilà que moi aussi je suis obligé de ré initialiser le disque dur de mes convictions.

Mais vous qui me lisez que pensez-vous de tout cela?

Papi 2.0

3 commentaires

#1  - Mi♭ a dit :

Que dire ? Au delà des dégâts naturels comme le virus qui sévit actuellement, ily a malheureusement beaucoup de tortionnaires qui malmènent le monde ; vous en citez quelques uns, dont le potentat brésilien Bolsonaro !
Les derniers aveux de Mme Buzyn sont surprenants. Et tout ce qui se dit sur les médias, est effrayant !
L'expression évangélique tant utilisée par Jean-Paul II : "N'ayez pas peur" a des limites ! Face à un mal on peut à la rigueur faire fi de sa conscience, ce qui me semble difficile tout de même ! Mais face à une épidémie/pandémie qui chaque jour emporte son lot de vies et laisse des milliers de personnes sur l'expectative angoissée, peut-on vraiment renoncer à nos vieilles peurs séculaires, qui ne sont plus dans les livres mais à nos portes ?
Personnellement je crains ce virus d'autant plus que la vieillesse ou accidents de la vie ont déjà ouvert nos blessures à cet étrange et minuscule virus ? Je ne survit que grâce aux stents : 2 dans les coronariennes, à la dernière minute et deux dans une artère de la jambe D et zero dans l'autre G où les caillots ont tout bouché et n'ont pu être neutralisés ; un infarctus sur le billard, une prostate à réopérer, des douleurs aux jambes au stade 4/5 qui m'empêchent de marcher à ma guise, essoufflement au moindre effort : croyez vous que je puisse prendre à la légère ou "sans peur" tout ce qui nous est dit ?
Que faire avec les auxiliaires de vie : les priver de leur job ou courir le risque qu'elles deviennent des vecteurs du maudit virus avec 52 h/semaine de présence à la maison alors que le médecin m'invite à les réduire de la moitié et à le limiter à une seule et même personne ? Bien entendu l'entreprise prestataire de service ne veut pas entendre cette requête !
N'ayons pas peur notre salut viendra d'ailleurs et d'Autre que nous ! Cordialement

Répondre
#2  - sadys a dit :

Bonsoir Mi bémol. Je vous souhaite vous et votre épouse de passer au travers des mailles du filet. Il y a quelques années je me serais laissé aller à la colère, la rage, l'envie de trouver des coupables et de couper des têtes. Aujourd'hui multi père, multi grand-père je me réfugie dans le silence du confinement qui pour moi est doux en comparaison de ce qu'il est pour d'autres. Ma fille aînée et une de mes belles filles par leur métier respectif sont en première ligne. Je me laisse encore aller à l'écriture qui est pour moi une sorte de respiration intérieure vitale mais qui me laisse souvent sur un sentiment d'impuissance sur les événements en cours. Je noud souhaite de pouvoir encore nous écrire un peu, encore un peu, encore un peu...

Répondre
#3  - sadys a dit :

Je nous souhaite...

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot epan ?