Des mots sur nos maux

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

Hier soir j’ai regardé sur France 3 le film « Tu ne tueras point ». Je l’ai trouvé grandiose et j’ai invité sur messenger mes enfants à le regarder en Replay.

Puis nous avons zappé sur la chaîne parlementaire française LCP. Nous avons regardé et écoute l’émission « Ces idées qui gouvernent le monde ». Sous-titre de l’émission d’hier soir: « Le monde est-il devenu fou? » Voici trois remarques entendues:

« L’Europe est le coffre-fort du monde. » (De qui…?)

« L’Amérique est la tirelire du monde. » (Donald Trump)

 » Les guerres des peuples seront plus terribles que les guerres des rois. » ( Winston Churchill AVANT 14/18)

Ce matin j’ai cherché sur internet de qui est la première citation. Je n’ai pas trouvé la réponse mais j’ai trouvé une autre citation:

«L’Europe est économiquement puissante, politiquement faible et militairement insignifiante.» (Mark Eyskens, l’ancien Premier ministre belge)

Bonne et belle journée de printemps à tout le monde malgré tout ce qui se passe d’inquiétant.

2 commentaires

#1  - Alain a dit :

Bonjour,
Je parcours votre blog depuis 2 ou 3 mois, un havre de paix dans un océan de fureurs.
Pour en revenir à votre question: "l'Europe est le coffre fort du monde" j'ai cherché aussi mais je n'ai pas trouvé non plus. Au fond cela m'a amené à la réflexion, l'important n'est peut-être pas de savoir qui a prononcé tel ou tel aphorisme mais plutôt à qui l'attribuer. Ainsi de la célèbre citation: "Mal nommer les choses ajoute au malheur du monde", attribuée à Albert Camus alors qu'il n'est pas du tout sûr qu'il l'ait jamais écrite ou prononcée; l'attribuer à l'auteur nobelisé de "La Peste" et de tant d'écrits qui nous amène à nous interroger sur notre condition, ne fait que renforcer la pertinence de cette réflexion, mais au fond si jamais nous étions capable de les bien nommer, quelles en seraient les conséquences, si quelqu'un à une idée ?
Alors "L'Europe coffre-fort du monde", (citation au fond banale), à qui pourrions nous attribuer cette formule, assurément à un homme (ou une femme ? - moins évident) d'avant le 20e siècle . J'opterai pour la fin du XIXe. Pour nous limiter à la France on pourrait penser à un banquier (un frère Pereire, James de Rothschild ou l'un de ses descendants) ? A un philosophe social (Proudhon...) ? Un homme politique (Adolphe Thiers, Emile Ollivier)
un militaire(général Boulanger ?)...Va savoir

Répondre
#2  - Papi 2.0 a dit :

Merci Alain de votre commentaire. N'hésitez pas pour en faire d'autres. Ecrire est pour moi une respiration intérieure vitale depuis 1961. Ecrire pour être lu et commenté c'est un plus pour celle ou celui qui écrit. Au plaisir de vous lire encore.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot cxoytm ?