Guerre mondiale fragmentée

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire

Source photo: You tube "L'Age de glace". ("Ce qui m'étonne, dit Dieu, c'est l'espérance. Et je n'en reviens pas. Cette petite espérance qui n'a l'air de rien du tout. Cette petite fille espérance." Charles Péguy. )

 

En rhétorique, un oxymore ou oxymoron, est une figure de style qui vise à rapprocher deux termes (un nom et un adjectif) que leurs sens devraient éloigner, dans une formule en apparence contradictoire.

« Le bien c’est le mal » n’est pas un oxymore mais ça y ressemble. Cela résume ce que nous vivons en ce moment. Tout ce qui est décidé c'est pour notre bien mais... ça fait mal.

Le 13 Août 1997 le sous commandant Marcos a écrit dans le Monde Diplomatique:

https://www.monde-diplomatique.fr/1997/08/MARCOS/4902

Au cas où ce lien ne s’ouvrirait pas et serait réservé aux abonnés, en voici quelques aspects :

Depuis la fin de la guerre froide le monde est devenu d’une « obscure clarté ».

La quatrièreme guerre mondiale est commencée: c’est une « guerre mondiale fragmentée ».

Le sous commandant Marcos ( qui n’a peut-être jamais existé) affirme que nous sommes entrés dans un « fascisme libéral ».

Nous assistons à une nouvelle forme de guerre mondiale qui consiste à détruire les économies nationales pour mettre en place un nouvel ordre mondial où l’informatique sera reine et l’ordinateur sera roi et où les états nations auront disparu.

Aujourd’hui mardi 24 novembre 2020 nous mesurons plus qu’au premier confinement l’étendu des dégâts d’une guerre mondiale aux formes nouvelles que nous subissons sans parvenir à réagir pour le moment.

1 commentaire

#1  - Sous commandant Marcos a dit :

Nous voici face à un puzzle. Pour le reconstituer, pour comprendre le monde d’aujourd’hui, beaucoup de pièces manquent. On peut néanmoins en retrouver sept afin de pouvoir espérer que ce conflit ne s’achèvera pas par la destruction de l’humanité. Sept pièces pour dessiner, colorier, découper et tenter de reconstituer, en les assemblant à d’autres, le casse-tête mondial.

La première de ces pièces est la double accumulation de richesse et de pauvreté aux deux pôles de la société planétaire. La deuxième est l’entière exploitation du monde. La troisième est le cauchemar d’une partie désoeuvrée de l’humanité. La quatrième est la relation nauséabonde entre le pouvoir et le crime. La cinquième est la violence de l’Etat. La sixième est le mystère de la mégapolitique. La septième, ce sont les formes multiples de résistance que déploie l’humanité contre le néolibéralisme.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot mxfz ?