Haïkus

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

"La tache noire
du mal triomphant
Soleil brisé."

B.P


"Aurore boréale
Tremblement involontaire
Mon coeur évanoui"


"Dans une rue glacée
Une geisha silencieuse
Dénoue son obi"


"Un flocon échoué
Sur une écume grisaille
Poudreuse d'or noir"

A de M.

 

Le haïku (俳句, haiku), terme créé par le poète Masaoka Shiki (1867-1902), est une forme poétique très codifiée d'origine japonaise et dont la paternité, dans son esprit actuel, est attribuée au poète Bashō Matsuo (1644-1694). Cela consiste en trois lignes à provoquer un choc esthétique, émotionnel, poétique, visuel en très peu de mots chez les personnes qui lisent ou entendent un haïku.

2 commentaires

#1  - Colibri a dit :

Textes recueillis auprès de Brigitte Papleux et Anne de Mercoyrol.

Répondre
#2  - Colibri a dit :

Brigit Descot
1 h ·

Sous l'immensité
deux par deux perles de nacre
on s'embrasse

BPapleux(18/02/17)en référence au gui.

Moi j'avais visualisé un couple s'embrassant à pleines dents! :-)

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot steo ?