Les Arabes, leur destin et le nôtre

Rédigé par sadys - - 2 commentaires

Je partage ce matin avec qui voudra pourra le lire le lien suivant:

https://www.academia.edu/28888461/Compte_rendu_de_lecture_Les_Arabes_leur_destin_et_le_nôtre_Histoire_dune_libération_Jean_Pierre_Filiu?email_work_card=thumbnail

En espérant que le lien s’ouvrira et ne sera pas payant.

C’est le compte-rendu d’un livre que je n’ai pas lu. Mais par contre j’ai lu le compte-rendu en entier. Il aide à la compréhension du Moyen Orient d’aujourd’hui.

« Les Arabes, leur destin et le nôtre. Histoire d’une libération » de Jean-Pierre Filiu.

Professeur spécialiste du Moyen-Orient à Sciences Po Paris et historien arabisant, Jean-Pierre Filiu s’efforce dans cet ouvrage de questionner la nature des liens entre Européens et Arabes depuis Charlemagne jusqu’aux Révolutions de 2011-2015 en passant par la Nahda du XIXe siècle. Livrant une excellente synthèse de l’histoire contemporaine du Moyen-Orient, l’auteur considère que l’aspiration arabe à l’autodétermination a été détournée de multiples fois par colonisateurs, dictateurs et islamistes.

Notons au passage, mais ce n’est pas le sujet du livre, que notre mode de vie à nous européens dépend du pétrole et du nucléaire. Demain matin plus de pétrole, plus d’électricité et c’est le chaos. Mais inutile de nous faire peur de si bon matin. Cela n’arrivera jamais bien entendu.

 

2 commentaires

#1  - Alain a dit :

Ce n'est pas sans mal, mais j'ai fini par me connecter à la plate forme academia.edu. Une fois cette entrée en matière accomplie, moyennant un ou deux clic on arrive assez facilement à l'analyse de l'ouvrage de J-P Filiu « Les Arabes, leur destin et le notre » (2015)

Je laisse qui le souhaite lire le texte du compte rendu, d'une lecture quand même assez ardue (on nous annonce 14 mn de lecture) mais on y arrive.

J'ajoute juste mon petit mot au commentaire final de l'auteur de cette note de lecture.

Dans ce commentaire, Théo Blanc l'auteur de cette note, tout en reconnaissant que « les Révolutions de 2011-2015 correspondent [...] à un véritable demande d'émancipation , de démocratie et d'amélioration des conditions socio-économiques de la part des sociétés arabes et notamment de la jeunesse », met en cause l'objectivité historique de J-P Filiu dans sa manière d'attribuer à l'ensemble des peuples arabes cet élan vers des sociétés plus ouvertes, faisant remarquer que ce choix n'ai pas forcement partagé par l'ensemble des populations arabes et que l'autoritarisme correspond aussi à la demande d'une certaine partie de la société et le statu quo qui est aussi comme je l'ai lu,un idéal diplomatique de fond
Je ne ferais pas cependant ce reproche à J.P F. A considérer le titre du livre on devine qu'il ne s'agit pas à proprement parler d'un livre d'histoire classique mais plutôt d'un croisement entre ce qui serait un roman national comme il s'en trouve par chez nous et un manifeste pour la démocratisation de la société arabe comme il existe des manifestes pour une 'Europe plus démocratique.



Les printemps arabes 10 ans après : 2 références parmi d'autres
Jean Pierre Filiu qui tient un blog au Monde « Un si proche orient »
https://www.lemondet.fr/blog/filiu/2021/01/10/le-monde-arabe-dix-ans-apres-la-chute-de-ben-ali/

Yves Montenay : Ancien dirigeant d'entreprise, se définit comme économiste libéral, démographe convaincu et dit-il débatteur infatigable, c'est aussi un connaisseur du monde arabe :
Son blog:
https://www.yvesmontenay.fr/2020/12/20/printemps-arabe-quel-bilan-10-ans-apres/

Répondre
#2  - jfs a dit :

Merci Alain de votre commentaire qui complète bien l'article de référence. Le Moyen Orient est pour moi souvent très compliqué à comprendre.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot sgwdaw ?