Le maître des abeilles

Rédigé par yalla castel - - Aucun commentaire

" Pourtant, Balthazar, tu les soignes, tu les utilises ces pitoyables esclaves car je suppose que tu récoltes leur miel et que tu en vis en quelque sorte?

- Diable oui! dit-il en ricananant, j'en vis!  Leur miel est même quasiment ma seule monnaie d'échange et je n'en veux pas d'autre. Avec mon miel, je me procure tout ce qui me manque et à l'insu de l'Etat! Saluez! Le troc! Oui le troc! Voilà l'espoir du monde! Plus de monnaie, plus de marchandise tierce, plus d'opération bancaire, tout ce saint - frusquin qui sont les moyens étatiques de contrôler et d'opprimer les hommes..."

"Le maître des abeilles" d'Henri Vincenot chez Denoël, page 46.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot rnruri ?