A force de mal tout ira bien

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

Mes pensées bienveillantes vont vers toutes les personnes qui dans notre pays sont laissées au bord de la route. Il y a souvent parmi elles de belles personnes comme il y a de beaux tournesols hors champs.

Dans quelques mois j’aurai 70 ans. Je suis né et j’ai grandi dans le département des Landes. J’ai été le témoin de l’exode rural et du grand remplacement de la population locale par des femmes et des hommes venus d’autres régions de France pour construire leur résidence principale ou secondaire dans la plus grande forêt artificielle d’Europe de l’Ouest.

Avant 14/18 et jusqu’ après 1945 le département des Landes c’est des grandes richesses et des grandes misères. Notre génération a vécu mieux que nos parents, grands-parents et arrière grands-parents.

Dans quelques mois j’aurai 70 ans. J’ai été le témoin du départ silencieux de nombreux catholiques de l’Eglise, de nombreux protestants du Temple. Celles et ceux qui sont restés font un travail admirable mais les mouvements de masses aujourd’hui se font vers Roland Garros, les matchs de foot et de rugby, vers les grandes surfaces, nouvelles cathédrales, nouveaux Temples de l’hyper consommation; vers les grandes émissions des chaînes de télé aux taux d’audimat élevés, vers les grands concerts en plein air.

J’ai été le témoin passif du déclin des Radicaux de Gauche, du PCF et du PS. J’ai découvert combien les droites majoritaires dans notre pays étaient en fait profondément divisées. Et dans la détestation fratricide les unes des autres.

Notre génération s’est habituée à la mort par cancer, accidents de la route; aux guerres dont les principales victimes sont des civils utilisés comme armes de destruction massive pour déstabiliser un pays et les pays voisins. Nous nous sommes habitués aux attentats, aux crimes contre l'humanité, à la délinquance sous toutes ses formes, à la barbarie.

Au fléau de l’alcoolisme des générations précédentes est venu s’ajouter le fléau des multitudes de drogues en vente libre. Vente interdite mais dans la réalité vente libre échappant à tout contrôle.

En vieillissant, j’ai de plus en plus souvent l’impression de vivre dans un monde sans Foi ni Loi. Sans Dieu ni Maître.

Mais en écrivant les lignes ci-dessus je dresse un tableau très déprimant du monde présent. Je n’apporte pas de solutions pour construire demain un monde meilleur. Alors je préfère croire que les générations à venir auront à ceur de faire mieux que nous. Je crois qu’elles le feront et trouveront les solutions aux maux présents et à venir. “A force de mal tout ira bien” 

Citations:

"Les pleurs aggravent le mal."(proverbe français)

"Stérile: atteint d'un mal non héréditaire." (Anonyme)

"Les guerres ça finit toujours mal." (Jean Marie Gourio)

"Argent: cause de tout le mal." (Gustave Flaubert)

"Qui fait le bien obtient le bien. Qui fait le mal obtient le mal." (Proverbe Chinois)

"Il vaut mieux bien faire le mal que mal faire le bien." (Ovide)

(Source: le site de citations du Figaro)

L'antidote au désespoir

L’espérance est une détermination héroïque de l’âme, et sa plus haute forme est le désespoir surmonté. L’espérance est une vertu héroïque.

On croit qu’il est facile d’espérer. Mais n’espèrent que ceux qui ont eu le courage de désespérer des illusions et des mensonges où ils trouvaient une sécurité qu’ils prennent faussement pour de l’espérance.

L’espérance est un risque à courir, c’est même le risque des risques. L’espérance est la plus grande et la plus difficile victoire qu’un homme puisse remporter sur son âme.

On ne va jusqu’à l’espérance qu’à travers la vérité, au prix de grands efforts. Pour rencontrer l’espérance, il faut être allé au-delà du désespoir.

Quand on va jusqu’au bout de la nuit, on rencontre une autre aurore.

Georges Bernanos

2 commentaires

#1  - Emilio a dit :

Entièrement d'accord avec votre analyse et vos sages réponses.
Des belles fleurs hors champ existent, oui, elles se remarquent surtout si l'on prend le temps de les contempler et et de faire partager l'émerveillement devant ces lumières éclatantes, ces compositions sophistiquées, paradis des insectes mais aussi des humains où on trouve une paisible et limpide source de fraîcheur, régénérante surtout si canicule sévit sur les cœurs et les corps et l'on chante l'amour de l'optimisme, de la joie. Pour peu que l'on donne à cette fleur une signification métaphorique on peut y voir toutes ces petites ou grandes figures qui embellissent la communauté humaine envers et contre tout et surtout envers tous les semeurs de paniques, de faims, d'injustices, de mépris. Telles les étoiles dans le ciel elles élèvent les esprits, font rêver et cultivent l'espérance d'arriver au bon port.

Répondre
#2  - A.L a dit :

Merci Emilio de votre commentaire.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot smpsk ?