Lavasina

Rédigé par yalla castel - - 3 commentaires

Photo EB2B

Lavasina est un lieu de pélerinage du Cap Corse depuis plus de trois siècles. Les Corses viennent y prier la Vierge Marie et lui confier leurs intentions de prières, leurs épreuves et leurs espoirs. Le sanctuaire de Lavesina est parfois appelé le "Lourdes" des Corses.

Lavasina est située à 7 km au nord de Bastia, dans le Cap Corse, baignée par la méditerranée qui s'étend à perte de vue et noyée de soleil.

En 1859 Monseigneur Casanelli d'Istria, évêque d'Ajaccio, offrit au ministre Général des Franciscains de leur céder la responsabilité du Sanctuaire.

C'est à eux que l'on doit l'embellissement progressif de l'église (achat de l'actuel maître-autel et placage en marbre blanc et rose des murs intérieurs et de la façade) et la construction du couvent qui lui est attenant. La statue processionnelle, représentant la Vierge et l'Enfant du Tableau,  fut également réalisée à cette époque, en 1883. Notons aussi qu'en 1896 les Corses du Venezuela offrirent le groupe sculpté en marbre de Carrare reproduisant le Tableau Miraculeux qui orne la façade du Sanctuaire.

En 1903 la loi d'expulsion des congrégations religieuses les contraignit de quitter le Sanctuaire et leur absence dura 10 ans, jusqu'au 4 Octobre 1913 où, la situation s'étant améliorée, Mgr Desanti les y rétablit aussitôt. 

En 1938, dans la crainte de nouvelles expulsions, Monseigneur Rodié érigea le Sanctuaire en église paroissiale, faisant de son chapelain le Curé desservant de Lavasina et Miomo et le rendant ainsi inamovible.

Source: http://www.lavasina.fr/index.html#wa-anchor-top

 

 

3 commentaires

#1  - Mi bemol a dit :

Un beau pelerinage corse en guise de dessert car nous sommes z'à table avec qq rustis et un reste de poulet aux morilles.
Un nouveau logiciel q fait tic et toc qui chante les heures /plus q les heurts de ce bas monde.
Merci Jfs : il est 9h (21h) dans mon pays mon esprit s'éveille face aux merveilleux chants corses.
Cordialement

Répondre
#2  - Mi bemol a dit :

Immensite du bleu petitesse du rouge republocain se rencontre en cette pointe Nord de la Corse.
Force de l'armée et force de la prière à armes inegales se sont combattues mais c'est la seconde qui l'a emportée.
Beau partage JFSadys. Belle page d'histoire civile et religieuse.
Je ne sais pas si aujourd'hui on embellirait pareillement une bâtisse alors inachevée. Mais au pays des marbres abondants ...

Répondre
#3  - jfs a dit :

Merci de vos deux commentaires Mi bémol. Bel et bon été à vous. Toujours très content de vous lire.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot stvfhb ?