Ainsi va la vie

Rédigé par sadys - - 1 commentaire

La photo ci-dessus a été prise à Sore dans les Landes (Août 2023)

“Une démocratie, c'est d'abord ça: une façon de vivre où les gens osent se communiquer les choses importantes, toutes les choses importantes, où ils se sentent le droit de parler comme des adultes, et non comme des enfants dissimulés.” (Jules Romains)

Que faut-il penser de la situation présente chez nous en France et ailleurs dans le monde?

En France, le mouvement des gilets jaunes a été intense, dur, difficile pour celles et ceux qui y ont participé. Il nous rappelle que tous les Français ne sont pas des veaux.

Ce mouvement n’a pas été soutenu par les gauches et les droites françaises. De nouveaux Lénine, Trotski n’ont pas émergé ni de nouveau Franco ou Pinochet.

Même remarque pour les récentes émeutes. Beaucoup de violences aux personnes, aux biens, beaucoup de destructions, beaucoup de victimes, beaucoup d’inquiétude pour celles et ceux qui ont perdu leur commerce, leur voiture et qui s’interrogent sur l’avenir proche et lointain. Les gauches et les droites restent à l’écart de ces mouvements populaires qui restent eux aussi à l’écart des élus de droite et de gauche.

Sur le plan mondial, le soutien aux glorieux combattants de la liberté afghans des Américains, Anglais et Français a permis de chasser les Russes d’Afghanistan mais laisse le pays entre les mains des talibans les plus durs. Et quelque part Al Qaïda est l’enfant de ces interventions militaires.

La coalition armée de 22 pays mise en place par Bush père à laquelle François Mitterrand a engagé la France a déstabilisé l’Irak et a favorisé la naissance de Daech.

L’intervention militaire en Libye voulue par Tony Blair et Nicolas Sarkozy a provoqué la mort de Kadhafi et a permis à tous les clans de la région de se servir en armes de guerre.

L’Afrique de l’Ouest est déstabilisée.

Le conflit israélo-palestinien dure depuis 75 ans. Aucune perspective de paix à l'horizon.

En Ukraine, les Russes et les Ukrainiens qui meurent ne feront pas d'enfants qui ne feront pas d'enfants qui ne feront pas d'enfants. Nous assistons, impuissants, à un nouveau suicide collectif de deux grandes nations.

A force du pire viendra le meilleur, c'est ce que je m'efforce de croire malgré tout; c'est ce qui m'a guidé en composant ce recueil de textes publiés dans le Journal Paroissial de Limoges.

Je remercie sincèrement toutes celles et ceux qui m'ont accordé le droit d'écrire et m'ont donné la possibilité d'être lus dans leurs journaux paroissiaux.

Casteljaloux le mardi 15 août 2023

Jean-François Sadys

 

1 commentaire

#1  - Emilio SERAFINI a dit :

Et voilà que le projet devient réalité !
Assomption en quelque sorte de votre générosité, votre présence aux humeurs de nos vies, votre capacité d'analyser ces mouvements sociaux auxquels on répond plus avec la force du feu, des matraques et menottes qu'avec les mesures sociales prenant le parti des petits.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot xgdswn ?