Ecrire...

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire

"Ecrire est encore le meilleur moyen de parler sans être interrompu."(Jules Renard)

Originaire de Château-Thierry, ville natale de Jean de La Fontaine,  Denis Toison vit, depuis bientôt quarante ans, dans une ancienne ferme au cœur de la campagne lot-et-garonnaise. Après une carrière professionnelle passée dans l’image (animation 3D) et l'architecture, il est  donc un jeune auteur d'une soixantaine de printemps !

Découvrant, depuis peu, le plaisir de faire danser l’écrit, il aime orchestrer une phrase, harmoniser des paragraphes, rythmer un texte entier. Attachant une grande importance au style, la musicalité de ses textes souvent teintés d'humour, est une composante au moins aussi essentielle que l’intrigue.

Par ailleurs, il est fasciné par la force des mots, une puissance qu'il devinait sans en imaginer toute l’immensité, comme de leur totale liberté qui autorise toutes les fantaisies et permet d’explorer les moindres détours de la condition humaine, bien au-delà des schémas habituels.

​Influencé par les grands auteurs classiques du courant réaliste du XIXème siècle comme Zola, Flaubert et surtout Maupassant, dont la sensibilité le touche particulièrement, il ne renie pas pour autant le style d'auteurs contemporains comme Céline ou Boudard, qui ont su transfigurer, à leur façon, l’écriture.

Voici l'adresse de son site: http://bazook.wixsite.com/denis-toison-auteur

 

Au cinéma de Casteljaloux.

Rédigé par yalla castel - - 1 commentaire

Vendredi 17 février 2017 à 17h le cinéma l'Odyssée de Casteljaloux a diffusé le documentaire "La sociale" de Gilles Perret. C'est l'histoire de la sécurité sociale de sa création à aujourd'hui avec tous les enjeux politiques, économiques, idéologiques passés présents et à venir.

Voir lien suivant:

http://www.lasociale.fr/le-film/

Entre quarante et cinquante personnes ont assisté à la projection qui a duré 1h24. Le film terminé un débat s'est rapidement installé entre les personnes présentes qui a duré une heure.

Deux heures trente qui sont passées très vite.

A voir et à revoir et à faire voir.

Haïkus

Rédigé par yalla castel - - 2 commentaires

"La tache noire
du mal triomphant
Soleil brisé."

B.P


"Aurore boréale
Tremblement involontaire
Mon coeur évanoui"


"Dans une rue glacée
Une geisha silencieuse
Dénoue son obi"


"Un flocon échoué
Sur une écume grisaille
Poudreuse d'or noir"

A de M.

 

Le haïku (俳句, haiku), terme créé par le poète Masaoka Shiki (1867-1902), est une forme poétique très codifiée d'origine japonaise et dont la paternité, dans son esprit actuel, est attribuée au poète Bashō Matsuo (1644-1694). Cela consiste en trois lignes à provoquer un choc esthétique, émotionnel, poétique, visuel en très peu de mots chez les personnes qui lisent ou entendent un haïku.

Fil RSS des articles